Philippe-Guillaume de Wittelsbach-Neubourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Philippe-Guillaume de Wittelsbach-Neubourg
Image illustrative de l'article Philippe-Guillaume de Wittelsbach-Neubourg
Titre
Comte Palatin de Neubourg
16531690
Prédécesseur Wolfgang Guillaume de Wittelsbach
Successeur Jean-Guillaume de Neubourg-Wittelsbach
Duc de Juliers et de Berg
16531679
Prédécesseur Wolfgang Guillaume de Wittelsbach
Successeur Jean-Guillaume de Neubourg-Wittelsbach
Comte palatin du Rhin
16851690
Prédécesseur Charles II du Palatinat
Successeur Jean-Guillaume de Neubourg-Wittelsbach
Biographie
Dynastie Maison de Wittelsbach
Date de naissance 24 novembre 1615
Lieu de naissance Neubourg-sur-le-Danube
Date de décès 2 septembre 1690
Lieu de décès Vienne
Père Wolfgang Guillaume de Wittelsbach
Mère Madeleine de Bavière
Conjoint (1) Anne Vasa (en)
(2) Élisabeth-Amalie de Hesse-Darmstadt

Philippe-Guillaume de Wittelsbach-Neubourg, électeur palatin, en allemand Philipp Wilhelm, est né à Neubourg-sur-le-Danube le 24 novembre 1615 et mort à Vienne le 2 septembre 1690, fut comte palatin de Neubourg à partir de 1653, puis duc de Neubourg de 1666 à 1690, duc de Juliers et de Berg de 1653 à 1679, électeur palatin de 1685 à 1690.

Biographie[modifier | modifier le code]

Philippe-Guillaume est le fils du comte palatin de Neubourg Wolfgang Guillaume (de), et de Madeleine de Bavière.

En 1685, à la mort de son cousin Charles II, Philippe-Guillaume hérita du Palatinat, qui passait ainsi des mains d'un prince protestant à un catholique. Louis XIV voulut faire valoir les droits de sa belle-sœur, Charlotte-Élisabeth de Bavière, duchesse d'Orléans, sœur de l'électeur défunt Charles II[1]. Ce fut le prétexte qui mena au sac du Palatinat et à la guerre de la Ligue d'Augsbourg, aussi connue en Allemagne sous le nom de guerre d'Orléans.

Mariages et descendance[modifier | modifier le code]

Philippe-Guillaume se maria deux fois : la première en 1642 avec Anne Catherine Constance (Anna Katharina Konstanze) (1615-1652), fille du roi de Pologne Sigismond III Vasa[2] (dont un enfant mort-né en 1645), la seconde en 1653 avec la landgravine Élisabeth-Amalie de Hesse-Darmstadt, de laquelle il eut dix-sept enfants, dont deux fils furent électeurs palatins, un archevêque-prince-électeur de Trêves puis de Mayence, une fille impératrice et deux reines :

Ascendance[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dirk Van der Cruysse, Madame Palatine, Fayard, 1988. ISBN 2-213-02200-3
  2. Jiri Louda et Michael MacLagan, Les Dynasties d’Europe, Bordas, 1995. ISBN 2-04-027115-5

Sources[modifier | modifier le code]