Peter Hook

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Peter Hook

Description de cette image, également commentée ci-après

Peter Hook en 2011

Informations générales
Surnom Hooky
Naissance (58 ans)
Salford
Activité principale Bassiste
Genre musical Post-punk, new wave, synthpop
Années actives Depuis 1976
Site officiel www.peterhook.co.uk

Peter « Hooky » Hook né le à Salford[1], dans le Lancashire (Angleterre), est un musicien anglais, bassiste du groupe cold wave Joy Division. À la suite au suicide du chanteur Ian Curtis le , il forme New Order avec le reste de Joy Division : Stephen Morris à la batterie et Bernard Sumner au chant, guitare et claviers. Gillian Gilbert les rejoindra un temps à la guitare et aux claviers.

Au sein de Joy Division, il développe un jeu de basse singulier et caractéristique[réf. nécessaire]. Ses lignes de basse qui sont souvent la structure même des titres du groupe, sont davantage celles d'un soliste plutôt que celles d'un musicien d'accompagnement[réf. nécessaire]. Ainsi a t-il créé un jeu mélodique, jouant souvent des notes beaucoup plus aigües que la plupart des bassistes de la même période. Il en est de même avec New Order. Ses choix d'instruments, notamment la Shergold Marathon à six cordes, sont révélateurs de son tempérament et d'un jeu qui a fait école depuis[réf. nécessaire]. Après une première expérience sans suite au début des années 1990 avec le groupe Revenge, il fonde pour deux albums le groupe Monaco, auteur notamment du single What Do You Want from Me? sorti en 1997.

Peter Hook quitte New Order en 2006. Il a créé le groupe Freebass, qui a la particularité de comprendre trois bassistes : Mani (ex de The Stone Roses), l'ancien bassiste des The Smiths et lui-même. Après un premier album paru en 2010, sans grand écho, le groupe s'est séparé.

Depuis le milieu des années 2000, Peter Hook s'est également fait connaître en tant que DJ. En novembre 2010, accompagné de trois autres musiciens dont son fils Jack, il a repris sur scène le premier album de Joy Division, Unknown Pleasures, très attaché à la mémoire de son groupe initial et de son chanteur Ian Curtis.

À Manchester, il gère un club musical dans l'esprit de l'Haçienda de Factory Records, club mythique des années 1980 et 1990.

Depuis 2013, avec The Light, Peter Hook a entrepris une tournée européenne qui se poursuit en 2014, et au cours de laquelle le groupe reprend chronologiquement les albums, joués en intégralité, de Joy Division et New Order.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]