Love Will Tear Us Apart (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Love Will Tear Us Apart.

Love Will Tear Us Apart

Single de Joy Division
Face B These Days
Sortie 27 Juin 1980[1]
Enregistré Mars 1980
Strawberry Studios, Stockport, Royaume-Uni
Genre Post-punk ,synthpop
Format 7", 12", CD
Compositeur Ian Curtis, Peter Hook, Stephen Morris, Bernard Sumner
Producteur Martin Hannett, Joy Division
Label Factory Records

Singles de Joy Division

Love Will Tear Us Apart est une chanson de Joy Division, sorti en 1980, sans doute la plus connue du groupe.

La chanson a été classée 4e meilleure chanson britannique de tous les temps par XFM en 2010[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Les paroles évoquent la situation sentimentale personnelle de Ian Curtis pris à l'époque entre son mariage avec Deborah Curtis et sa rencontre avec Annik Honoré[3],[4]. Elle évoque ainsi le désamour, tout en mettant en avant la voix de baryton de Ian Curtis. Le titre de la chanson peut se traduire en français par « l'amour nous déchirera » ou « l'amour nous détachera ».

Elle est tout d'abord enregistrée dans les studios de la BBC le 26 novembre 1979 (cette première version ne sortira qu'en septembre 1987 sur le CD -The First Peel Session). Sortie en avril 1980, un mois avant le suicide de Curtis, elle devient l'unique tube du groupe (treizième dans les charts britanniques, puis dix-neuvième après sa re-sortie en 1983). Une version live de cette chanson, enregistrée en décembre 1979 aux Bains Douches à Paris, était par ailleurs précédemment sortie.

On peut supposer que ce morceau est un clin d'œil cynique à la chanson Love Will Keep Us Together («l'amour nous liera») du groupe Captain & Tennille, qui gagna le prix du meilleur tube aux Grammy Awards de 1975[5].

De nombreux groupes ont fait des reprises de Love Will Tear Us Apart, sur scène ou sur disque[6] : on citera entre autres New Order, Paul Young, The Cure, Nada Surf, Swans, U2, Nouvelle Vague, Simple Minds, Nick Cave, Squarepusher, José González, Fall Out Boy, Calexico, Moonspell, Arcade Fire, Yat-Kha, Adam Green, Excidius, Rodolphe Burger, Apoptygma Berzerk, Dave Gahan

Cette chanson est également présente dans plusieurs musiques de film, notamment Donnie Darko et Series 7 : The Contenders, et aussi dans Control le biopic sur Ian Curtis.

Elle a été classée en 179e position par le magazine Rolling Stone dans son classement des 500 meilleurs singles de tous les temps[7].

Le veuve de Ian Curtis a fait inscrire le nom de la chanson comme épitaphe sur la tombe de son mari[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]