Paul Cassirer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paul Cassirer (5e à partir de la gauche) lors d'un jury de la Berliner Secession en 1908 à Berlin.

Paul Cassirer né le 21 février 1871 à Görlitz et mort le 7 janvier 1926 à Berlin, est un marchand d'art et un rédacteur critique d'art allemand qui a joué un rôle significatif dans la promotion du travail des artistes de la Berliner Secession et des impressionnistes, ou postimpressionnistes, en particulier Van Gogh et Cézanne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Paul Cassirer a commencé en tant qu'étudiant de l'histoire de l'art. Il devient publiciste dans les années 1890 à Munich, où il travaille pour la revue satirique hebdomadaire Simplicissimus et publie deux romans. Paul Cassirer part ensuite s'installer à Berlin, avec son cousin Bruno Cassirer. Ils ouvrent une galerie d'art au milieu des années 1920, au rez-de-chaussée de la maison de Paul.

En 1895, il épouse Lucie Oberwarth, dont il divorce le 21 mai 1904.

En 1901, Paul Cassirer se rend à Paris pour rencontrer le poète et critique d'art Julien Leclercq qui élabore une rétrospective sur le travail de Van Gogh. De retour en Allemagne, il organise une exposition notamment de cinq toiles de Van Gogh dans le cadre du mouvement artistique de la Berliner Secession à Berlin. Il aide par la suite la veuve de Théo van Gogh à publier les lettres de son ancien beau-frère et à organiser des expositions de sa collection.

En 1910, il épouse Ottilie Godefroy, plus connue sous son nom d'actrice Tilla Durieux. La même année, il reprend et relance la revue artistique Pan.

En 1921, il organise avec Georg Kolbe, une exposition sur l'Impressionnisme dans sa galerie Cassirer.

Le 7 janvier 1926, Paul Cassirer se rend chez l'avocat qui s'occupe du divorce avec sa seconde femme. Il se suicide en se tirant une balle dans une pièce attenante du cabinet d'avocats.

Il était parent du philosophe Ernst Cassirer et du neurologue Richard Cassirer.

Sur les autres projets Wikimedia :