Lignée Shambhala

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Shambhala.

L'Apprentissage Shambhala donné dans les Centres Shambhala fut fondé en 1976 par Chogyam Trungpa Rinpoché (1939-1987). Nommé d'après le royaume mythique de Shambhala, il propose une voie séculière de la pratique de la méditation et offre des enseignements fondés sur la vision qu'il existe en chacun de nous une source de sagesse éveillée - ou « bonté fondamentale » - que l'on peut découvrir, cultiver et manifester dans notre environnement.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1982, le groupe d’étude du Dharma de Paris est fondé par une dizaine de personnes qui se réunissent dans l’appartement d’un couple d’américains étudiants de Chogyam Trungpa Rinpoché. En 1989, le groupe loue un modeste local rue du Chemin-Vert, qui devient le siège de Dharmadhatu Paris. En 1995 un nouveau pas est franchi avec l’installation du Centre Shambhala de Paris rue Titon. Le centre déménagea en 2010 rue Eugène-Varlin[1]. Le Centre présente l’ensemble des disciplines du Bouddhisme Shambhala : Apprentissage Shambhala, Dharmadhatu, Nalanda.

Comme la lignée Shambhala se transmet héréditairement, Chögyam Trungpa Rinpoché avait formé son fils aîné, le Sakyong Mipham Rinpoché, pour remplir ce rôle depuis son enfance. La première directive importante du Sakyong fut de rassembler les nombreuses activités des élèves de son père sous la bannière de Shambhala International et de proclamer chacun des centres à travers le monde comme Centre Shambhala qui propose la méditation laïque, un apprentissage spirituel et des activités culturelles sous le même toit.

Dans cet esprit, la communauté Shambhala, guidée par le Sakyong, continua d'explorer différentes manières de faire connaître la valeur de ce qu'elle avait à offrir. La revue Shambhala Sun (en), par exemple, tirée à 75 000 exemplaires en 2007, gagna une reconnaissance internationale pour sa compréhension approfondie de la société contemporaine et la qualité de son graphisme. L'expansion géographique continua également avec l'établissement d'un centre de méditation rural majeur près de Limoges, en France. Ce centre dénommé Dechen Chöling, est un Centre européen de méditation et de retraite de la sangha Shambhala qui offre en outre la possibilité de programmes en résidence et de séjours ou retraites individuelles.

Les visites du Sakyong Mipham Rinpoché, l’introduction de l’Apprentissage Shambhala et de Nalanda accélèrent le développement de la sangha.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'histoire du centre

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marco Pallis, Peaks and lamas, London, Cassell, 1939

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]