Vajradhara-Ling

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vajradhara.

Vajradhara-Ling est un centre de l'école kagyupa du bouddhisme tibétain situé en France, en Normandie, près de Lisieux. Ce centre a le statut de congrégation.

Histoire du centre[modifier | modifier le code]

Ce centre est lié au centre Kagyu-Dzong de Paris, et tout comme lui, au 17e Karmapa, Orgyen Trinley Dorje. Il est dit qu’avant sa disparition, le 16e Karmapa avait prévu la construction de Vajradhara-Ling.

« Le jardin du Bouddha Vajradhara » fut inauguré en 1982 par Kalou Rinpoché, qui en confia la responsabilité à son disciple, Lama Gyourmé.

La congrégation Dashang Kagyu Vajradhara Ling est axée sur la prière et la pratique. Elle s’ordonne autour d’un Temple, d’un stupa, d’un moulin à prières et d’un centre de retraite spirituelle. Le moulin à prières de Vajradhara-Ling contient 100 000 feuilles imprimées de mantras consacrés à Dorjé Sempa, le Bouddha de la purification.

En 1987, Lama Gyourmé a entrepris la construction d’un stupa dont le site fut consacré par Kalou Rinpoché et les fondations furent réalisées 2 ans plus tard. Ce stupa est dédié au souvenir du 16e Karmapa[1]. Après sa construction, le stupa a été consacré par Taï Sitou Rinpoché le 15 juillet 1997.

En 1999, la congrégation a reçu en donation une propriété située à 60 km du centre ; elle est aujourd’hui dénommée Mahamoudra-Ling et transformée en centre de retraite pour les personnes désirant pratiquer pour de période de 6 mois, 1 an ou plus.

La congrégation a aussi en projet de bâtir un Temple pour la Paix de 700 m2, qui sera un lieu d’enseignements, de manifestations interconfessionnelles, culturelles et scientifiques, et dédié à la Paix dans le monde. La première pierre a été posée le 21 septembre 2003 par le maître tibétain Tenga Rinpoché. Aujourd’hui la Congrégation continue à récolter les fonds nécessaires à la construction du Temple pour la Paix. Lors d'une visite en France en août 2008, le Dalaï Lama s'est rendu à Vajradhara-Ling notamment pour consacrer le site où sera construit le Temple[2],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]


Lien externe[modifier | modifier le code]