Nuance (musique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Nuance (solfège))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nuance.
p mp mf f
Les symboles de nuance pour piano, mezzo-piano, mezzo-forte, forte.

Dans la musique occidentale, une nuance est un signe noté sur une partition qui indique l'intensité relative d'une note, d'une phrase, ou encore d'un passage entier d'une œuvre musicale. Les nuances permettent au musicien de restituer la dynamique de l'œuvre lors de son interprétation.

Dès le XVIIIe siècle, les compositeurs prennent l'habitude de noter les nuances au moyen de divers termes italiens — la plupart du temps, seules leurs abréviations sont utilisées — et de quelques autres signes, placés au-dessus ou au-dessous de la portée.

Nuances générales[modifier | modifier le code]

Liste des nuances par ordre d'intensité croissante
Terme en italien Abréviation Traduction Exécution
pianississimo ppp Très très faible Son particulièrement faible. Cette notation exceptionnelle appelle à une nuance très marquée. Pour les instruments à vent, on atteint la limite physique d'exécution.
pianissimo pp Très faible Nuance très faible, très difficile à exécuter, en particulier dans les notes aiguës.
piano p Faible
mezzo piano mp Moyennement faible Le niveau sonore est légèrement relâché.
sotto voce Murmuré
mezza voce À mi-voix Aujourd'hui peu usité
poco forte Un peu fort Aujourd'hui peu usité
mezzo forte mf Moyennement fort Pour l'ensemble des instruments il s'agit de la nuance naturelle, l'exécution doit être confortable.
forte f Fort Le son demande un peu d'énergie.
fortissimo ff Très fort Exécuté avec violence. Le son ne doit pas pour autant être dénaturé (grande difficulté des instruments à vent en particulier).
fortississimo fff Très très fort Notation exceptionnelle. Il s'agit plutôt d'un effet d'orchestre.

Nuances pour un ensemble de notes[modifier | modifier le code]

Augmentation de l'intensité
Terme ou signe Abréviation Signification
crescendo cresc. En augmentant progressivement le son.
rinforzando rf., rfz., rinf. ou rinforz. En renforçant progressivement le son.
sforzando sf ou sfz ou fz En renforçant le son d'une note ou d'un accord.
più forte Plus fort.
deux lignes droites s’écartant progressivement l’une de l’autre à partir d’un point de contact En augmentant progressivement le son.
Diminution de l'intensité
Terme ou signe Abréviation Signification
decrescendo decresc. En diminuant le son.
diminuendo dim. En diminuant le son.
smorzando smorz. En laissant mourir le son sans ralentir.
meno forte Moins fort.
morendo mor. En laissant mourir le son en ralentissant.
calando cal. En ralentissant beaucoup et en diminuant le son.
deux lignes droites se rapprochant progressivement l’une de l’autre jusqu’à se toucher En diminuant progressivement le son.

Certains compositeurs n'hésitent pas à utiliser des nuances plus extrêmes indiquant des quadruples, voire parfois des quintuples piano ou forte. Dans l'Arlésienne, Georges Bizet termine son final d'abord fortississimo (fff), puis fortissississimo (ffff) quand les deux thèmes se superposent. Mais c'est certainement Isaac Albéniz qui utilise le plus ces intensités limites comme dans sa suite pour piano Iberia[1] où le spectre des nuances est utilisé comme véritable matériau musical de l'œuvre, jouant sans cesse du quintuple piano au quintuple forte.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]