Endeavour (navette spatiale)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Navette spatiale Endeavour)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Endeavour.

Endeavour
OV-105

Description de cette image, également commentée ci-après

Endeavour au lancement, 19 septembre 2008.

Caractéristiques
Organisation NASA
Date de construction 31 juillet 1987
Masse 60 482 kg à vide
Date de fin du programme 1er juin 2011
Durées
Nombre de vols 25
Temps passé dans l'espace 296 jours, 3 heures, 34 minutes, 2 secondes
La navette spatiale Endeavour en charge sur un des deux Boeing 747 Shuttle Carrier Aircraft.

La navette spatiale Endeavour (désignation : Orbital Vehicle 105, ou l'OV-105) est la cinquième et la plus récente des navettes spatiales de la NASA.

La navette spatiale tire son nom de l'Endeavour, bateau commandé par l'explorateur James Cook au XVIIIe siècle[1].

La construction de Endeavour a commencé en 1987 pour remplacer Challenger, perdue dans un accident en 1986.

Le contrat d'acquisition passé le 31 juillet 1987 était de 1,3 milliard de dollars US.

Des pièces de rechange structurales de la construction des navettes Discovery et de Atlantis ont été utilisées pour son assemblage.

Endeavour a été lancée la première fois en 1992 et pour sa première mission a capturé et redéployé un satellite de communications défaillant. En 1993, Endeavour a fait la première mission de service STS-61 sur le télescope spatial Hubble. Endeavour a été retirée du service pendant huit mois en 1997 pour une modification, comprenant l'installation d'un nouveau sas.
Entre 1998 et 2002, Endeavour a accompli 8 missions. En particulier, en décembre 1998, Endeavour a livré le module Unity à la Station spatiale internationale (ISS).
Endeavour a été retirée du service pendant plusieurs mois pour maintenance puis en raison de la perte de Columbia en 2003, avant de reprendre du service avec 4 missions d'assemblage de l'ISS entre 2003 et 2010.
La dernière mission d'Endeavour, STS-134, initialement prévue le 29 avril 2011 et reportée au 16 mai 2011, a emporté l'ExPRESS Logistics Carrier 3 (ELC 3) et le spectromètre magnétique Alpha (AMS-02). La navette Endeavour s'est posée le 1er juin 2011 au Cap Canaveral, effectuant son ultime mission dans l'espace.

Elle est désormais exposée comme pièce de musée au Centre des sciences de Californie à Los Angeles[2].

Missions[modifier | modifier le code]

La navette spatiale Endeavour a réalisé 25 vols. Durant ses 25 missions, elle a passé 296 jours dans l’espace, accompli 4 671 orbites et parcouru 197 761 262 kilomètres au total.

No Date Désignation Pas de tir Site d'atterrissage Notes
1 7 mai 1992 STS-49 39-B Edwards Air Force Base Premier vol d'Endeavour et réparation du satellite Intelsat-6
2 9 décembre 1992 STS-47 39-B Centre spatial Kennedy Mission Spacelab
3 13 janvier 1993 STS-54 39-B Centre spatial Kennedy Déploiement du satellite TDRS-F
4 21 juin 1993 STS-57 39-B Centre spatial Kennedy Premier vol du module Spacehab
5 2 février 1993 STS-61 39-B Centre spatial Kennedy Première mission d'entretien du télescope spatial Hubble (HSM-1)
6 4 septembre 1994 STS-59 39-A Edwards Air Force Base Expérience du Space Radar Laboratory
7 30 septembre 1994 STS-68 39-A Edwards Air Force Base Expérience du Space Radar Laboratory
8 2 mars 1995 STS-67 39-A Edwards Air Force Base Expérience d'Astro-2 (observations astronomiques)
9 7 septembre 1995 STS-69 39-A Centre spatial Kennedy Déploiement de 2 satellites (Saprtan-2 et WSF-2)
10 11 janvier 1996 STS-72 39-B Centre spatial Kennedy Capture et retour du satellite japonais Space Flyer Unit (SFU)
11 19 mai 1996 STS-77 39-B Centre spatial Kennedy Expérience du Spacelab
12 22 janvier 1998 STS-89 39-A Centre spatial Kennedy Arrimage à la Station spatiale Mir
13 4 décembre 1998 STS-88 39-A Centre spatial Kennedy Missions d'assemblage de l'ISS (module Unity)
14 11 février 2000 STS-99 39-A Centre spatial Kennedy Expérience du Shuttle Radar Topography Mission
15 30 novembre 2000 STS-97 39-B Centre spatial Kennedy Missions d'assemblage de l'ISS (panneaux solaires P6)
16 19 avril 2001 STS-100 39-A Edwards Air Force Base Missions d'assemblage vers l'ISS (bras robotique Canadarm 2)
17 5 décembre 2001 STS-108 39-B Centre spatial Kennedy Arrimage de l'ISS
18 5 juin 2002 STS-111 39-A Edwards Air Force Base Arrimage de l'ISS : a acheminé le Module logistique multi-usages
19 23 novembre 2002 STS-113 39-A Centre spatial Kennedy Missions d'assemblage de l'ISS (poutre P1)
20 8 août 2007 STS-118 39-A Centre spatial Kennedy Missions d'assemblage de l'ISS (poutre S5)
21 11 mars 2008 STS-123 39-A Centre spatial Kennedy Missions d'assemblage de l'ISS : module japonais Kibo et le manipulateur agile spécialisé
22 14 novembre 2008 STS-126 39-A Edwards Air Force Base Missions d'assemblage de l'ISS (Extension du système de support de vie et réparations)
23 15 juillet 2009 STS-127 39-A Centre spatial Kennedy Mission d'assemblage de la Station spatiale internationale : livraison de deux derniers éléments du module japonais Kibō avec le Spacelab Pallet-Deployable 2, et d'un Cargo Carrier-Vertical intégré
24 8 février 2010 STS-130 39-A Centre spatial Kennedy Mission d'assemblage de la Station spatiale internationale : livraison du Node 3 et de Cupola
25 16 mai 2011 STS-134 39-A Centre spatial Kennedy Mission d'assemblage de la Station spatiale internationale : livraison du Spectromètre magnétique Alpha (AMS-02) et de l'ExPRESS Logistics Carrier 3 (ELC-3). C'est la dernière mission d'Endeavour et l'avant-dernière des navettes spatiales américaines.

L'orbiteur de 85 tonnes est arrivé à Los Angeles le 14 octobre 2012 et est exposé au California Science Center depuis le 30 octobre 2012[3]

Endeavour en fiction[modifier | modifier le code]

  • La navette Endeavour apparaît au début du film Fusion avec un retour sur terre en catastrophe.
  • Dans la série Stargate SG-1, dans l'épisode « La morsure du serpent », la navette Endeavour vient ramener sur Terre, O'Neill, Carter, Teal'c et Bra'tac.
  • Une réplique de la navette Endeavour se trouve au Cosmodôme, et sert à faire des simulations de mission.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Endeavour, sur le site du centre spatial Kennedy (KSC)
  2. http://www.radio-canada.ca/nouvelles/science/2012/10/15/001-endeavour-arrivee-musee-exposition-premanente-californie.shtml
  3. Robert Z. Pearlman, Space, 31-10-2012

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :