Sas (passage)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir SAS.
Un caisson à gants, sur le côté se trouve un sas d'entrée, permettant d'introduire des objets dans l'atmosphère stérile ou inerte qui règne à l'intérieur du caisson.

Un sas est un caisson ou une pièce étanche entre deux milieux différents, munis de deux portes étanches. C'est aussi un passage sécurisé pour les personnes dans certains bâtiments comme les banques, ou une porte technique d'un véhicule (bateau, sous-marin, vaisseau spatial) permettant le passage de deux milieux différents, ou un caisson permettant d'introduire des objets dans un lieu où règnent des conditions particulières.

On trouve des sas au niveau des écluses, des salles blanches ou des cuisines industrielles, pour les compartiments de confinement (aussi dans les fermes aux papillons pour éviter que les insectes ne s'échappent), les tamis, les zones intermédiaires à deux environnements différents.

Dans la marine[modifier | modifier le code]

L'ouverture de sas sur un bateau peut permettre le sabordage de celui-ci. Un sas peut permettre l'embarquement ou le débarquement de plongeurs à bord d'un sous-marin tel le classe X.

Dans les travaux publics[modifier | modifier le code]

Les sas permettent le creusement de mines sous pression grâce au « procédé Triger» qui consiste à envoyer de l’air comprimé dans la mine, pour maintenir l’eau au fond du puits.

Aéronatique/astronautique[modifier | modifier le code]

Sas Quest de l'ISS

Quest est le nom d'un sas de la Station spatiale internationale.

Technologie[modifier | modifier le code]

Le sas est un dispositif généralement rotatif, permettant le passage entre deux enceintes où règnent des atmosphères de caractéristiques différentes (pression, température, humidité relative) et que l'on veut isoler l'une de l'autre (définition du CNRTL).

Divers[modifier | modifier le code]

On parle aussi de sas pour parler de trappes d'accès à des véhicules, comme dans le cas des trappes des conducteurs de chars d'assaut.

Sur les autres projets Wikimedia :