Nammu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nammu, appelée également Namma (orthographié idéographiquement 𒀭𒇉 dNAMMA = dENGUR), était la déesse primordiale de la mythologie sumérienne. Elle correspond à Tiamat dans la mythologie babylonienne.

Elle est la déesse de la création, incluant aussi les dieux eux-mêmes. Nammu est la déesse (ou Engur - la mer) ayant donné naissance à An (le Ciel) et Ki (la Terre), les premiers dieux représentant Abzu, l'océan d'eau douce souterrain dans la mythologie sumérienne[1].

Nammu est également la mère d'Enki, le fils qu'elle a eu avec An.
Le texte néo-sumérien Enki et Ninmah rapporte comment elle a eu l'idée de la création de l'homme, mission qu'elle a confiée à son fils Enki[2].

Le culte de Nammu était à son apogée dans la région de Ur vers 3500 avant J.C. On retrouve le nom de Nammu dans le nom du fondateur de la troisième dynastie d'Ur, Ur-Nammu

Hommage[modifier | modifier le code]

Nammu est l'une des 999 femmes dont le nom figure sur le socle de l'œuvre contemporaine de Judy Chicago, The Dinner Party. Elle y est associée à la Déesse primordiale, première convive de l'aile I de la table[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ancient Mesopotamian Gods and Goddesses - Liste des divinités
  2. Gwendolyn Leick, A dictionary of ancient Near Eastern mythology, Routledge, 1991, ISBN 978-0-415-00762-7, p. 124.
  3. Musée de Brooklyn - Nammu

Liens externes[modifier | modifier le code]