Humbaba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans la mythologie mésopotamienne, Humbaba est le démon gardien de la forêt des résineux où vivent les dieux. Cette charge lui a été confiée par le dieu Enlil.

Durant l'un des épisodes de l'épopée de Gilgamesh, Gilgamesh accompagné d'Enkidu tuera Humbaba. Ils seront aidés dans leur combat par le dieu Shamash. La mort de Humbaba aura pour conséquence d'attirer la colère des dieux sur les deux héros.

Il se pourrait que la figure d'Humbaba soit directement inspiré du dieu élamite Humban, le pays dont il est le gardien correspondant assez bien au territoire d'Elam (pays montagneux situé à l'Est et parsemé de résineux)[1].

Comme pour le démon Pazuzu, l'image de Humbaba étaient utilisée sous forme d'amulettes protectrices. Son aspect effrayant permettait de faire fuir les autres démons.

Autres noms[modifier | modifier le code]

  • Humbaba (Akkadien, Babylonien, Sumérien)
  • Hubaba (Elamite)
  • Hum-ba, Humhum, Huwawa

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bottéro 1992, p. 30

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Bottéro, L'Epopée de Gilgameš : Le grand homme qui ne voulait pas mourir, Gallimard,‎ 1992, 295 p. (ISBN 2-07-072583-9)

Liens externes[modifier | modifier le code]