Maxence Caron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Caron.

Maxence Caron

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Maxence Caron

Activités Écrivain, Philosophe, Poète, Musicologue
Naissance 1976
Marseille, France
Langue d'écriture français
Distinctions Prix Biguet

Œuvres principales

  • Heidegger - Pensée de l'être et origine de la subjectivité
  • Microcéphalopolis
  • La Vérité captive - De la philosophie
  • Pages
  • Le Chant du Veilleur

Maxence Caron (né à Marseille en 1976) est un écrivain, philosophe, poète et musicologue français[1].

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Agrégé de philosophie en 1999 et docteur en philosophie en 2003[2], il est l'auteur de textes littéraires (Pages[3]...), de poèmes, de plusieurs ouvrages sur la pensée allemande (Heidegger, Hegel) ou sur saint Augustin. Enfin d'un ouvrage dans lequel il développe un système philosophique[4] faisant une large place à la littérature[5].

Il a reçu le Prix Biguet de l'Académie française en 2006 pour Heidegger - Pensée de l'être et origine de la subjectivité[6].

C'est aux Éditions du Cerf qu'il fonde Les Cahiers d'Histoire de la Philosophie en 2004[7]. Il affirme d'ailleurs l'importance de l'Église catholique romaine pour la pensée[8] .

Pianiste et musicologue, Maxence Caron est diplômé de différents conservatoires nationaux de musique (Rueil, Cergy, Paris) en plusieurs domaines[9],[7]. Ses textes musicaux portent essentiellement sur la musique allemande de Jean-Sébastien Bach à Gustav Mahler[10].

Candidat à l'Académie française le 21 février 2013, au fauteuil de Jean Dutourd[11], il ne recueille aucun suffrage à chacun des trois tours[12].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Direction d'ouvrages

Contributions (liste non exhaustive)[modifier | modifier le code]

  • Passion du Fils et impassibilité du Père : la solution de Hegel et ses limites, in Revue des Sciences philosophiques et théologiques, Tome 89, n°3, Vrin, 2005.
  • Le Principe chez saint Augustin, in Bernard Mabille (dir.), Le Principe, Vrin, 2006.
  • Préface de Ravaisson, Essai sur la Métaphysique d'Aristote , Ed. du Cerf, 2007.
  • Sur la question du corps dans la pensée de Heidegger - De Sein und Zeit aux Séminaires de Zollikon, in Archives de Philosophie, Tome 71, 2008.
  • La lecture heideggerienne de Kant, in Jean-Marie Vaysse (dir.), Kant, Ed. du Cerf, 2008.
  • Préface de Saint Augustin, La vraie religion, Via Romana, 2010.
  • Chant de l'âme dans le Corps mystique (poème), in La confiance, POESIEDirecte, n° 17, 2010.
  • Hymne au Nom du Seigneur (poème), in Le Nom, POESIEDirecte, n° 18, 2011.
  • Regard dans l'avivement futur (poème), in Jacques de Guillebon (dir.) L'homme a-t-il besoin du Christ?, Via Romana, 2011.
  • La pensée catholique de J.-S. Bach, in Revue L'Infini, n° 115, Gallimard, 2011.
  • Âme, musique et apocalypse chez Céline, in Revue L'Infini, n° 121, Gallimard, 2012.
  • Le désir d'avenir, c'est maintenant !, in L'Atelier du Roman, n° 73, Flammarion, 2013.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Maxence Caron », France Culture
  2. Notice SUDOC.
  3. Cf. la Bibliographie
  4. Voir la longue étude de J.-J. Flammang, Un nouveau système de la philosophie et de son histoire, paru dans la Warte du Luxemburger Wort le 3 décembre 2009. Voir aussi l'analyse de J.-L. Vieillard-Baron in Revue philosophique, n° 2/2011.
  5. Maxence Caron, La Vérité captive - De la philosophie, Les Éditions du Cerf,‎ octobre 2009 (ISBN 978-2-204-09003-2)
  6. « Prix Biguet »
  7. a et b « Fiche de Maxence Caron », Les Éditions du Cerf
  8. « Le seul espoir vient de l’Église, qui ex cathedra voit en la foi et la raison les deux ailes du Saint-Esprit », entretien avec Jacques de Guillebon, dans La Nef, février 2010.
  9. « Fiche de Maxence Caron », Séguier
  10. Maxence Caron, Pages : Le Sens, la musique et les mots, Séguier,‎ 30 novembre 2009 (ISBN 978-2-840-49589-5)
  11. [www.academie-francaise.fr/actualites/election-au-fauteuil-de-m-jean-dutourd-f31 Académie française]
  12. Election de Michael Edwards
  13. Ce livre est texte de Maxence Caron et non un texte de saint Augustin annoté ou édité par Maxence Caron : cf. sur ce site la formule assez claire : "Maxence Caron, auteur d'un « vif » Saint-Augustin, et toujours salutairement « provocateur »" ; cf. si besoin les commentaires sur Amazon.fr
  14. à écouter sur ce thème, l'entretien avec Raphaël Enthoven, Etre et temps 5/5, sur http://www.franceculture.fr/emission-les-nouveaux-chemins-de-la-connaissance-etre-et-temps-55-la-verite-comme-devoilement-2011-0
  15. Maxence Caron, Philippe Muray, la femme et Dieu, Artège éditions,‎ 10 octobre 2011 (ISBN 978-2-360400-44-7)
  16. Voir ici : http://www.pgderoux.fr/fr/Livres/Breviaire-de-l-Agnostique/73.htm
  17. Voir entre autres ici

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]