Mark Buehrle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Mark Buehrle Baseball pictogram.svg
Mark Buehrle on September 26, 2013.jpg
Blue Jays de Toronto - No  56
Lanceur partant
Frappeur gaucher  Lanceur gaucher
Premier match
16 juillet 2000
Statistiques de joueur (2000-5 juillet 2014)
Victoires-défaites 196-148
Moyenne de points mérités 3,79
Retraits sur des prises 1730
Équipes

Mark Alan Buehrle (né le 23 mars 1979 à Saint Charles, Missouri, États-Unis) est un lanceur gaucher des Ligues majeures de baseball avec les Blue Jays de Toronto.

Il compte 5 sélections au Match des étoiles (2002, 2005, 2006, 2009 et 2014) et remporte 4 Gants dorés (2009-2012) et 4 Fielding Bible Awards (2009-2012). Buerhle est reconnu pour n'être jamais blessé : depuis 2001, il a toujours lancé plus de 200 manches par saison, n'a jamais effectué moins de 31 départs et n'a pas été placé une seule fois sur la liste des joueurs blessés[1],[2].

Gagnant de la Série mondiale 2005 avec les White Sox de Chicago, Buerhle lance un premier match sans point ni coup sûr le 18 avril 2007 et réussit le 23 juillet 2009 le 18e match parfait de l'histoire des Ligues majeures de baseball[3]. Le 28 juillet 2009, il établit un nouveau record de perfection avec 45 frappeurs consécutifs retirés, sans permettre à un seul d'atteindre les buts.

Jeunesse et ligues mineures[modifier | modifier le code]

En 1994, Mark Buehrle entre au lycée Francis Howell North de Saint-Charles. Il intègre l'équipe de baseball lors de sa troisième année et devient le lanceur numéro 2 pour sa dernière année en 1997. Il rejoint l'équipe des Vikings du Jefferson College de Hillsboro (Missouri). Au printemps 1998 pour sa première saison, il remporte 8 victoires et ne concède aucune défaite. En juin 1998, il est choisi au 38e tour de la draft par les White Sox de Chicago (1139e choix global) avec la possibilité de signer un contrat dans l'année qui suit si ses performances se confirment (sign-and-follow). Sa deuxième saison avec les Vikings se termine avec un bilan de 8 victoires, 4 défaites, 100 retraits sur prises et une moyenne de 2,70 points mérités. Le 21 mai 1999, il signe son premier contrat professionnel avec les White Sox et débute en ligue mineure avec les Bees de Burlington (Midwest League, niveau A). Les Bees remportent le championnat et Buehrle affiche un bilan de 7 victoires et 4 défaites en 14 départs. Il est aussi crédité de 3 sauvetages et de 91 retraits sur prises. En 2000, il débute la saison avec les Barons de Birmingham (Southern League, niveau AA). En 16 départs, il remporte 8 victoires pour 4 défaites avec une moyenne de 2,28 points mérités. Il participe au match des étoiles espoirs (Futures Game) et remporte la victoire pour l'équipe USA (joueurs nés aux États-Unis).

Ligue majeure[modifier | modifier le code]

White Sox de Chicago[modifier | modifier le code]

Ses performances en ligues mineures lui valent une promotion dans l'effectif des White Sox. Le 16 juillet, il joue son premier match en Ligue majeure face aux Brewers de Milwaukee lors de la dernière manche. Le 19 juillet, il débute sa première rencontre et remporte sa première victoire en Ligue majeure face aux Twins du Minnesota. Après deux départs sans décision, il est repositionné en tant que lanceur de relève. En 25 apparitions, il est crédité de 3 victoires pour une défaites. En fin de saison, il est nommé Lanceur de l'année en Southern League.

Buerhle remporte la Série mondiale 2005 avec les White Sox. Dans la série d'une durée de quatre parties, il devient le premier lanceur de l'histoire à commencer un match de finale comme lanceur partant puis enregistrer un sauvetage en relève dans la même série. Partant de son club dans le match numéro deux contre les Astros de Houston, Buerhle revient au monticule pour terminer le troisième match et protéger la victoire des siens. Ce retour au monticule est provoqué par la durée anormalement longue de cette troisième partie, qui se conclut par un gain des Sox en 14 manches de jeu.

Mark Buerhle célèbre avec ses coéquipiers son match parfait du 23 juillet 2009.

Le 23 juillet 2009, Mark Buehrle a lancé le 18e match parfait de l'histoire des Ligues majeures de baseball, affrontant le minimum de 27 frappeurs dans une victoire de 5-0 des White Sox sur les Rays de Tampa Bay au U.S. Cellular Field de Chicago[3].

Le 28 juillet 2009, il établit un nouveau record de perfection en allongeant à 45 sa séquence de frappeurs consécutifs, sans permettre à un seul d'atteindre les buts. La série parfaite s'est étirée du 18 au 28 juillet, avec un retrait au dernier frappeur affronté le 18 contre Baltimore, le match parfait du 23 contre Tampa Bay, et le match du 28 contre les Twins du Minnesota, où Buehrle retire dans l'ordre les 17 premiers adversaires avant d'allouer un but-sur-balles à Alexi Casilla en 6e manche. Cette nouvelle marque des majeures remplace l'ancien record de 41 frappeurs retirés de suite, qui était codétenue par le releveur des White Sox Bobby Jenks (17 juillet au 20 août 2007) et Jim Barr des Giants de San Francisco (23 au 29 août 1972)[4].

Après la saison, il se voit décerner pour l'année 2009 le Gant doré comme meilleur lanceur défensif de la Ligue américaine[5], une première pour lui. Il gagne le Fielding Bible Award du meilleur lanceur défensif.

En 2010, Buerhle remporte 13 victoires contre 13 défaites en 33 départs, et sa moyenne de points mérités grimpe à 4,28. Il reçoit ses seconds Gant doré et Fielding Bible Award consécutifs à la position de lanceur[6].

En 2011, il affiche une moyenne de points mérités de 3,59 (sa meilleure depuis 2005) en 205 manches et un tiers lancées dans 31 départs. Il est crédité de 13 victoires contre 9 défaites. Il remporte son troisième Gant doré consécutif[7] et son troisième Fielding Bible Award.

Marlins de Miami[modifier | modifier le code]

En décembre 2011, Buehrle, devenu agent libre, signe un contrat de 58 millions de dollars pour quatre saisons avec les Marlins de Miami[8].

Il lance 202 manches et un tiers pour l'équipe de Floride en 2012, pour une 12e saison de suite au-dessus des 200 manches lancées. Il amorce 31 parties et réussit un match complet. Sa moyenne de points mérités s'élève à 3,74 et sa fiche victoires-défaites à 13-13. C'est le plus haut total de victoires cette saison-là par un lanceur des Marlins[9], qui terminent en dernière place de leur division.

Blue Jays de Toronto[modifier | modifier le code]

Mark Buerhle est échangé aux Blue Jays de Toronto dans le cadre de la méga-transaction conclue par les Marlins le 19 novembre 2012. Il passe aux Jays avec l'arrêt-court José Reyes, le lanceur droitier Josh Johnson, le receveur John Buck et le joueur d'utilité Emilio Bonifacio en retour de l'arrêt-court Yunel Escobar, du voltigeur Jake Marisnick, du joueur d'avant-champ Adeiny Hechavarria, du receveur Jeff Mathis, des lanceurs droitiers Henderson Alvarez et Anthony DeSclafani et du lanceur gaucher Justin Nicolino[10].

Il reçoit une 5e invitation au match des étoiles en 2014[11].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Buehrle est propriétaire de quatre chiens[12], dont un chien de race American Staffordshire Terrier nommé Slater. Après avoir signé un contrat avec les Marlins de Miami, Buehrle et son épouse Jamie ont dû trouver une résidence dans le comté de Broward[13], à l'extérieur du comté de Miami-Dade où évoluent les Marlins, en raison d'une loi visant spécifiquement les pit bulls et interdisant depuis 1989 certains types de chiens. Les Buehrle ont tenté durant leur bref séjour en Floride en 2012 de demander une révision de cette loi dans le comté de Maimi-Dade[14]. Le même problème surgit en novembre 2012 lorsque Buehrle est échangé aux Blue Jays de Toronto, mais avec une difficulté supplémentaire puisqu'une loi similaire existe dans l'entière province canadienne de l'Ontario[13].

Mark Buehrle a publiquement dénoncé Michael Vick, un joueur de football américain condamné à la prison pour cruauté envers les animaux et implication dans des combat de chiens. Ses propos ont causé une certaine controverse en 2011 lorsqu'il alla jusqu'à dire qu'il aimerait voir Vick, depuis sorti de prison, être blessé en pratiquant son sport[15].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de lanceur en saison régulière[16]
Saison Équipe G GS CG SHO V D SV IP SO ERA
2000 Chicago WS 28 3 0 0 4 1 0 51.1 37 4,21
2001 Chicago WS 32 32 4 2 16 8 0 221.1 126 3,29
2002 Chicago WS 34 34 5 2 19 12 0 239.0 134 3,58
2003 Chicago WS 35 35 2 0 14 14 0 230.1 119 4,14
2004 Chicago WS 35 35 4 1 16 10 0 245.1 165 3,89
2005 Chicago WS 33 33 3 1 16 8 0 236.2 149 3,12
2006 Chicago WS 32 32 1 0 12 13 0 204.0 98 4,99
2007 Chicago WS 30 30 3 1 10 9 0 201.0 115 3,63
2008 Chicago WS 34 34 1 0 15 12 0 218.2 140 3,79
2009 Chicago WS 33 33 1 1 13 10 0 213.1 105 3,84
2010 Chicago WS 33 33 3 0 13 13 0 210.1 99 4,28
Totaux 359 334 27 8 148 110 0 2271.1 1287 3,85
Statistiques de lanceur en séries éliminatoires[16]
Saison Équipe G GS CG SHO V D SV IP SO ERA
2000 Chicago WS 1 0 0 0 0 0 0 0.1 1 0,00
2005 Chicago WS 4 3 1 0 2 0 1 23.1 12
2008 Chicago WS 1 1 0 0 0 1 0 7.0 3 6,43
Totaux 6 4 1 0 2 1 1 30.2 16 4,11

Note : G = Matches joués ; GS = Matches comme lanceur partant ; CG = Matches complets ; SHO = Blanchissages ;
V = Victoires ; D = Défaites ; SV = Sauvetages ; IP = Manches lancées ; SO = Retraits sur des prises ; ERA = Moyenne de points mérités.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) Mark Buehrle hates the disabled list, Jeff Zimmerman, FanGraphs, 14 septembre 2011.
  2. (en) Buehrle exits game with right calf contusion, Greg Chisholm / MLB.com, 26 septembre 2013.
  3. a et b (en) Buehrle joins MLB elite with perfect game, David Just / MLB.com, 23 juillet 2009.
  4. (en) Buehrle sets mark with 45 straight retired, Scott Merkin / MLB.com, 29 juillet 2009.
  5. (en) Ichiro, Hunter win ninth Gold Gloves, Tom Singer / MLB.com, 10 novembre 2009.
  6. (en) Ichiro wins 10th straight Gold Glove, Bailey Stephens / MLB.com, 9 novembre 2010.
  7. (en) Nine first-time winners highlight Gold Gloves, Cash Kruth / MLB.com, 2 novembre 2011.
  8. (en) Buehrle back at Marlins park for introduction, Joe Frisaro / MLB.com, 9 décembre 2011.
  9. (en) Team Pitching, baseball-reference.com.
  10. (en) Blue Jays' 12-player deal with Marlins official, Gregor Chisolm / MLB.com, 19 novembre 2012.
  11. (en) 2014 All-Star Game rosters, MLB.com, 13 juillet 2014.
  12. (en) 'Broken promises' from Miami Marlins jeopardize Mark Buehrle's pit bull, Slater , Tracy Dye, examiner.com, 18 novembre 2012.
  13. a et b (en) Mark Buehrle Can’t Bring Dog to Toronto Due to Pit Bull Ban in Ontario, NESN, Zach Stoloff, 14 novembre 2012.
  14. (en) Want to help Mark Buehrle fight Miami’s pitbull ban? Sign this online petition, 'Duk, Yahoo! Sports, 26 janvier 2012.
  15. (en) Mark Buehrle critical of Michael Vick, ESPN Chicago, 10 février 2011.
  16. a et b (en) Statistiques de Mark Buehrle en Ligue majeure sur baseball-reference.com

Liens externes[modifier | modifier le code]