Marian Hemar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Plaque commémorative en l'honneur de l'écrivain Marian Hemar à Varsovie.

Marian Hemar (Marianowi Hemarowi) né Jan Maria Hescheles le 6 avril 1901 à Lwów ( en Pologne, aujourd'hui en Ukraine) et mort en 1972, est un poète, journaliste, dramaturge, parolier et auteur-compositeur polonais.

Hemar est un pseudonyme formé à partir des deux premières lettres de son nom de famille et les trois premières lettres de son prénom. Sa mère était la tante de l'écrivain Stanislas Lem.

Il fit ses études universitaires à l'université de Lviv.

Dès novembre 1918 et jusqu'au début de l'année 1919, il participa à Guerre polono-ukrainienne contre les forces de la République populaire d'Ukraine occidentale.

Après le conflit, il fut à l'origine de plusieurs chansons qui rencontrèrent un succès certains dans les cabarets de Lviv.

En 1924, à l'invitation de Jerzy Boczkowski, directeur du théâtre Qui Pro Quo de varsovie, il s'installa dans la capitale polonaise avec son ami le poète polonais Julian Tuwim.

Il fut l'auteur de plusieurs centaines de sketches à la radio polonaise. Avant la Seconde Guerre mondiale, il était l'auteur de plus d'un millier de chansons[1].

Fin 1939, peu après le début de la Seconde Guerre mondiale, il réussit à franchir les lignes ennemis nazies et rejoint les forces polonaises regroupées au Proche-Orient. Il participe à l'activité théâtrale au sein du corps expéditionnaire polonais et participe, avec elle, à la bataille de Tobrouk en 1941.

Après ce dernier conflit mondial, Marian Hemar renonce à rentrer dans son pays devenu communiste. Il rejoint l'Angleterre et s'installe à Londres. Il devient une figure emblématique de la diaspora polonaise. Il participe aux émissions en langue polonaise de la Radio Free Europe.

Marian Hemar meurt le 11 février 1972, à Dorking dans le Surrey (au sud de Londres), et fut enterré dans le cimetière local. Un projet de transfert de son corps vers la Pologne a vu le jour.

En l'an 2000, les artistes du Grand Théâtre de Varsovie ont présenté une anthologie de l'œuvre poétique de Marian Hemar.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marian Hemar, "Adolf Wielki : Pamflet i dygresje" (Adolf-le-Grand : Pamphlet et digressions)
  • Marian Hemar, "Im dalej w las : Wiersze" (Au plus profond de la forêt : poèmes)
  • Marian Hemar, "Perły repertuaru Mariana Hemara" (1945) (Les perles du répertoire de Marian Hemar (1945)), Théâtre Ludowy Cracovie, rééditions 1997. (Dessins de Kas)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Biographie de Marian Hemar

Sur les autres projets Wikimedia :