Ludovic Delporte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Delporte.
Ludovic Delporte
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 6 février 1980 (34 ans)
Lieu Sainte-Catherine-lès-Arras (Pas-de-Calais)
Taille 1,77 m (5 10)
Période pro. 1998-2013
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Saisons Club
1989-1998 RC Lens
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1998-2002 Drapeau : France RC Lens 008 (1)
2000-2001 Drapeau : France Stade lavallois 037 (2)
2002 Drapeau : Espagne Racing de Ferrol 019 (3)
2002-2004 Drapeau : Espagne Albacete 043 (2)
2004-2010 Drapeau : Espagne Osasuna 107 (3)
2010-2011 Drapeau : Espagne Nàstic Tarragona 011 (0)
2011-2012 Drapeau : France Angers SCO 012 (1)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1996-1997 Drapeau : France France -17 ans 014 (3)
1997-1998 Drapeau : France France -18 ans 006 (0)
2000 Drapeau : France France -20 ans 001 (0)
2000-2001 Drapeau : France France espoirs 002 (1)[1]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Ludovic Delporte est un footballeur français né le 6 février 1980 à Sainte-Catherine-lès-Arras (Pas-de-Calais). Il joue au poste de milieu de terrain offensif ou attaquant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts au RC Lens[modifier | modifier le code]

Ludovic Delporte rejoint le RC Lens à l'âge de neuf ans, il passe par toutes les équipes de jeunes du club jusqu'à l'effectif professionnel avec lequel il commence à s'entraîner dès 1998.

Il débute sa carrière professionnelle au RC Lens le 11 septembre 1999 contre le CS Sedan Ardennes (0-3). Lors de sa première saison, il joue deux matchs de championnat puis cinq lors de la seconde. Il en profite pour faire ses débuts sur le plan international, en Coupe UEFA, le 30 septembre 1999 contre le Maccabi Tel-Aviv (victoire 2-1). Il en profite d'ailleurs pour inscrire un but à la 80e minute.

En recherche de temps de jeu, il est prêté pour la saison 2000-2001 au Stade lavallois, en division 2. Hervé Gauthier en fait une pièce maitresse de l'équipe, avec des joueurs comme Lionel Rouxel, Aziz Ben Askar ou Guilherme Mauricio. Après un bon début de saison, le club de la Mayenne se bat pour la montée en division 1 mais la fin de saison est délicate et descend à une anonyme 9e place.

Aventures espagnoles[modifier | modifier le code]

Après une saison pleine, il est de retour dans le Nord mais le nouvel entraîneur, Joël Muller, ne compte pas sur lui. C'est un de ses anciens coéquipiers, Nenad Grozdić, prété par le RC Lens, qui l'informe que le Racing de Ferrol est à la recherche d'un milieu offensif gauche[2]. Après quelques hésitations, il se met d'accord avec les dirigeants des deux club pour un nouveau prêt, en Segunda División, cette fois-ci. Il y trouve certains compatriotes comme Philippe Burle, Mickael Marsiglia ou Kaba Diawara. Il aide le club à terminer 9e mais ne peut rester à Ferrol car les deux club n'arrivent pas se mettre d'accord pour un transfert. Il tape tout de même dans l'œil de plusieurs club espagnols.

Il s'engage alors pour l'Albacete Balompié, en Segunda División. Il y retrouve un ancien lavallois, Laurent Viaud. Il joue alors 21 matchs et aide le club à terminer 3e et à monter en Liga. Lors de la saison 2003-2004, le club recrute des joueurs en devenir comme Manuel Almunia ou David Sanchez (en). La saison est finalement plutôt réussie, le club se maintient en terminant 14e de Liga. De son passage à Albacete, on retiendra son surnom, le "Beckham de la Mancha"[3].

En 2004, malgré des contacts avec Málaga CF, l'Espanyol de Barcelone ou Levante UD, il rejoint l'Osasuna Pampelune. Sa première saison débute plutôt bien mais au fur et à mesure de la saison, les résultats sont de plus en plus difficiles. Malgré la présence de joueurs comme Savo Milosevic, John Aloisi ou Ibrahima Bakayoko, le club ne fait pas mieux que la 15e place. Il joue tout de même 28 matchs et est finaliste de la Coupe du Roi (défaite 1-2 contre le Betis Séville). Au cours de cette finale, Ludovic Delporte délivre une passe décisive sur le but d'Osasuna.

La saison 2005-2006 est l'une de ses plus belles, il joue 27 matchs et le club reste en haut de la Liga et termine 4e. Le sommet de cette saison est la victoire 2-1 contre le FC Barcelone du 12 mars 2006 grâce à des buts de Valdo et Puñal (en). Un autre grand moment est le but qu'il inscrit dans les dernières minutes de la partie contre le RCD Majorque, après avoir traversé la moitié du terrain, et qui propulse l'Osasuna en Ligue des Champions [4]

Lors de l'été 2006, après une saison réussie, il est courtisé par les Girondins de Bordeaux [5] et le Betis Séville, le club basque ne souhaitant pas le laisser partir, il fixe la clause libératoire du joueur à 6 millions d'euro[6]. Il reste finalement à Pampelune.

En février 2007, il prolonge son contrat au Navarra de 3 saisons avec une clause libératoire de 9 millions d'euro[7]. En mai, il participe à la 1/2 finale de Coupe UEFA perdue 0-2 contre le FC Séville.

La saison 2007-2008 est délicate pour lui, il se blesse dès le mois de septembre 2007 à la cuisse. De retour de blessure, il joue quelques matchs mais se reblesse[8]. Il avoue avoir pensé un temps à "arrêter sa carrière"[9]. En mars 2008, alors qu'il est de nouveau victime d'une déchirure à la cuisse gauche, il décide de se faire opérer et termine sa saison avec 9 matchs de championnat au compteur.

En 2010, il est en fin de contrat et il quitte le club de l'Osasuna.

Quelques semaines plus tard, il est recruté pour une saison par le Gimnàstic de Tarragona, club de Segunda División[10]. Il est une des recrues phares avec le néerlandais Berry Powel et y retrouve un français, Marc Fachan.

Après plusieurs blessures à répétition, il annonce la fin de sa carrière après la saison 2010-2011.

Angers[modifier | modifier le code]

Cependant, le 20 décembre 2011, il est présenté à la presse sous les couleurs de son nouveau club : Angers SCO, où il a signé jusqu'à la fin de la saison 2011/2012[11].

Il arrive, fort de participations aux ligues 1 française et espagnole ainsi qu'aux coupes européennes, dont la Ligue des champions[12] où ses qualités footballistiques et humaines ont été reconnues.

Lors de son départ de l'Osasuna, après six saisons, le club a publié un communiqué se terminant par ces mots : "El CA Osasuna quiere agradecer públicamente el extraordinario comportamiento de Ludovic Delporte tanto personal así como profesional durante su estancia en Pamplona y, al mismo tiempo, le desea los mejores éxitos en su futuro más inmediato", ce qui peut être traduit en français par : "Le CA Osasuna tient à remercier publiquement Ludovic Delporte pour son comportement extraordinaire à la fois sur les plans personnel et professionnel pendant son séjour à Pampelune et dans le même temps, nous lui souhaitons un plein succès dans son futur immédiat" [13]. À l'issue de la saison, son contrat n'est pas renouvelé[14].

Carrière[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ludovic DELPORTE
  2. OSASUNA / LUDOVIC DELPORTE :« Une revanche »
  3. Au bon souvenir de Delporte
  4. http://www.youtube.com/watch?v=1JjD8bhgCS8
  5. Les infos du jour
  6. Delporte de passage
  7. Delporte prolonge
  8. (en) Osasuna suffer Delporte blow
  9. (fr) Fin de saison pour Delporte
  10. (es) El Nàstic confirma oficialmente la incorporación del ex osasunista Delporte
  11. http://www.ouest-france.fr/sport/dma_une_-Angers-Sco-Ludovic-Delporte-signe-jusqu-a-la-fin-de-saison_44096-2024759-fils_filDMA.Htm
  12. http://www.lequipe.fr/Football/FootballFicheJoueur7484.html
  13. http://www.osasuna.es/dev/actualidad/ultimasnoticias/ludovic-delporte-no-seguira-en-el-ca-osasuna
  14. [1], foot-national.com, 9 juillet 2012
  15. « D. Moreira et F. Queudrue décrochent leur BEF », sur lensois.com,‎ 21 juin 2014