Liste des territoires occupés par le Japon impérial

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'empire du Japon à son apogée (1942)

La liste ci-dessous représente les territoires occupés ou annexés par l'empire du Japon jusqu'en 1945. Le Japon renonça à tous ses territoires après la signature des Actes de capitulation du Japon et le traité de San Francisco de 1951, excepté les îles japonaises de Honshu, Hokkaido, Shikoku, Kyushu et Okinawa. Certains territoires occupés par les États-Unis après 1945 furent rendus au Japon. En 2012, il existe cependant encore des territoires disputés avec la Russie (îles Kouriles), la Corée du Sud (île Dokdo), la république populaire de Chine et Taïwan.

Avant la seconde guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Annexé[modifier | modifier le code]

Occupé[modifier | modifier le code]

Pendant la seconde guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]