Mandat des îles du Pacifique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Territoire sous mandat japonais des îles du Pacifique du Sud-Ouest
日本委任統治領南洋群島 ja

1919 – 1947

Drapeau
Description de cette image, également commentée ci-après

Carte du sud-ouest du Pacifique mettant en évidence le mandat des îles du Pacifique

Informations générales
Statut Mandat de la Société des Nations exercé par l'Empire du Japon
Capitale Koror
Histoire et événements
28 juin 1919 Traité de Versailles
1944 Conquête militaire américaine
18 juillet 1947 Tutelle américaine

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le mandat des îles du Pacifique, en japonais 日本委任統治領南洋群島 (nihon inintōchi yō nanyō guntō, territoire sous mandat japonais des îles du Pacifique du Sud-Ouest?), était un territoire sous mandat de la Société des Nations et administration de l'Empire du Japon qui comprenait plusieurs archipels du Pacifique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le mandat est créé à la suite de la défaite de l'Empire allemand lors de la Première Guerre mondiale et de la signature du traité de Versailles en 1919. Il comprend une partie de l'ancienne colonie allemande de Nouvelle-Guinée : îles Carolines, Palaos, îles Mariannes (à l'exception de Guam alors américaine) et îles Marshall.

Après la Seconde Guerre mondiale, la zone est occupée par les États-Unis puis est placée en 1947 sous mandat de l'ONU, devenant alors le Territoire sous tutelle des îles du Pacifique. Le mandat était délégué aux États-Unis.

Article connexe[modifier | modifier le code]