Leonid Pasternak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pasternak.
Autoportrait en 1908

Leonid Ossipovitch Pasternak (en russe : Леонид Осипович Пастернак, ISO 9 : Leonid Osipovič Pasternak), né le à Odessa et mort le à Oxford, est un peintre post-impressionniste russe. Il est le père de Boris Pasternak.

Biographie[modifier | modifier le code]

Léonid Pasternak nait à Odessa dans une famille juive de cinq enfants. Son père est hôtelier. Tôt, le jeune garçon développe un goût prononcé pour le dessin, incompris au début de sa famille. De 1878 à 1881, il étudie dans une école de dessin d'Odessa puis entre à la faculté de médecine de l'université de Moscou. De 1883 à 1885, il étudie à la faculté de Droit de l'université de Nouvelle Russie à Odessa.

Parallèlement, Pasternak se consacre au dessin et à l'étude de la peinture. Il fréquente en 1882 l'atelier de Sorokine et plus tard prend des cours d'eau-forte avec Ivan Chichkine. Puis, au milieu des années 1880, il part pour Munich, dans le royaume de Bavière, à l'académie des Beaux-Arts. Il étudie avec Herterich et Lizen-Meyer.

Le collectionneur Pavel Tretiakov lui achète son tableau Lettre de la maison pour sa Galerie Tretiakov, et Pasternak décide alors de déménager à Moscou. En 1889, il se marie avec Rosalie Isidorovna Kaufmann.

Il participe aux expositions des peintres ambulants, et devient membre de l'union artistique Mir iskousstva (Le Monde de l'Art). Il enseigne ensuite à l'Académie de peinture de Moscou.

Après les années de chaos de la Révolution, Pasternak obtient la permission de se faire soigner en Allemagne. Il part avec sa femme et ses filles, en 1921, pour Munich et ne retournera jamais en Russie.

En exil, il fait les portraits d'Eisenstein, de Rainer Maria Rilke, de D. Osborne. Il se rend en Palestine en 1924.

Pendant la montée des périls, à l'époque du Troisième Reich, il émigre à Londres, avec sa famille, en 1938, où sa femme meurt l'année suivante.

Il meurt à Oxford, le 31 mai 1945, quelques semaines après la fin de la guerre.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]