La Varsovienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Varsovienne de 1831.

La Varsovienne (en polonais Warszawianka 1905 roku, en russe Варшавянка, Varchavianka) est un vieux chant polonais, écrit en 1893. Repris par le poète polonais Wacław Święcicki en 1897, il devient le chant de protestation des internés sous le régime tsariste. Il est très populaire en Russie, dans les périodes révolutionnaires de 1905 et 1917.

Sous le titre A las barricadas, avec des paroles espagnoles de Valeriano Orobón Fernández, il devient le chant des anarchistes espagnols en 1936.

En Pologne, il est connu comme « La Varsovienne de 1905 », pour la différencier d'un plus vieil et plus populaire hymne patriotique de même nom, « La Varsovienne de 1831 » (Warszawianka 1831 roku).

Un curieux hasard, lié sans doute à l'influence des guerilleros espagnols dans la Résistance, fait que l'air de la Varsovienne est aujourd'hui la musique du chant de marche du 1er régiment de hussards parachutistes français, basé aujourd'hui à Tarbes : « Les Hussards de Bercheny ».

La musique de la Varsovienne est utilisée dans le film Le Cuirassé Potemkine de Sergueï Eisenstein, ainsi que dans le Carnet de notes pour une Orestie africaine de Pier Paolo Pasolini.

Paroles[modifier | modifier le code]

La Varsovienne
Version française

Couplet 1 :
En rangs serrés l’ennemi nous attaque
Autour de notre drapeau groupons-nous.
Que nous importe la mort menaçante
Pour notre cause soyons prêts à souffrir
Mais le genre humain courbé sous la honte
Ne doit avoir qu’un seul étendard,
Un seul mot d’ordre Travail et Justice,
Fraternité de tous les ouvriers.

Refrain :
O frères, aux armes, pour notre lutte,
Pour la victoire de tous les travailleurs.

Couplet 2 :
Les profiteurs vautrés dans la richesse
Privent de pain l’ouvrier affamé.
Ceux qui sont morts pour nos grandes idées
N’ont pas en vain combattu et péri.
Contre les richards et les ploutocrates.
Contre les rois, contre les trônes pourris,
Nous lancerons la vengeance puissante
Et nous serons à tout jamais victorieux.

Liens externes[modifier | modifier le code]