Knut (ours blanc)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Knut.
Knut le 27 mars 2007

Knut (5 décembre 200619 mars 2011[1],[2]) est un ours blanc né au zoo de Berlin et qui a survécu jusqu'à l'âge adulte, ce qui n'était pas arrivé depuis 30 ans pour un ours blanc né en captivité.[réf. nécessaire]

Rejeté par sa mère à la naissance, il fut recueilli par les employés du zoo, avant de devenir l'objet d'une popularité et d'une polémique internationale[3]. Le public se mobilisa pour soutenir son élevage par des humains après que le magazine Bild eut publié une citation d'un défenseur des droits des animaux qui semblait demander la mort du petit ourson[4].

Knut est à l'origine d'un phénomène de masse appelé « Knutmania » qui a produit plusieurs jouets, des émissions spéciales dédiées à sa vie, des DVD, et des livres[5]. Il est aussi à l'origine d'une importante hausse des revenus du zoo de Berlin[6].

Biographie[modifier | modifier le code]

Knut avec Dörflein le 31 mai 2007

Il fut le premier ours blanc à naître dans ce zoo en 30 ans. Ses parents vivent également dans le zoo de Berlin : Lars (né le 12 décembre 1993 au Tierpark Hellabrunn de Munich) et Tosca (née en 1986 au Canada, elle a vécu ensuite au cirque d'État de la RDA). Après une gestation normale, Knut et son frère (sans nom) sont nés le 5 décembre 2006. Tosca rejeta ses oursons pour des raisons aujourd'hui inconnues, les abandonnant sur un rocher dans l'enceinte réservée aux ours blancs[7]. Les employés du zoo repêchèrent les deux oursons grâce à un long filet de pêche[7], mais le frère de Knut mourut d'une infection quatre jours plus tard. Knut étant de la taille d'un cochon d'Inde, il resta dans une couveuse pour les 44 premiers jours de sa vie avant que le gardien de zoo Thomas Dörflein ne commence à élever l'ourson[8]. Son besoin d'attention constante obligea Dörflein à dormir sur un matelas à côté de l'enceinte de nuit de Knut, à jouer avec lui, le laver et le nourrir, tout d'abord avec un biberon de lait toutes les deux heures, puis avec un mélange de nourriture pour chat, vitamines et foie de morue à l'âge de quatre mois. Dörflein accompagnait aussi Knut lors de ses deux apparitions publiques quotidiennes ; on le voit sur beaucoup de photographies et vidéos de l'ourson. Dörflein est ainsi devenu une célébrité lui aussi, quoique plus discrète[9].

Knut a été présenté pour la première fois au public le 23 mars 2007[10]. Environ 400 journalistes visitèrent le zoo de Berlin en ce qui fut baptisé « Knut Day » pour relater la première apparition de l'ourson devant un public international[11]. Knut ayant été exposé aux médias depuis son plus jeune âge, beaucoup de rumeurs et de fausses alertes ont circulé sur sa santé. Par exemple, le 16 avril 2007 on l'éloigna de l'enceinte d'où le public pouvait le voir parce que la poussée d'une dent (la canine supérieure droite) le gênait, mais les premiers rapports déclarèrent vaguement qu'il souffrait d'une maladie inconnue et qu'on lui avait prescrit des antibiotiques[12]. On entendit beaucoup parler aussi d'une menace de mort envoyée peu avant 15 h 00 le mercredi 18 avril 2007. Le zoo avait reçu une lettre anonyme par fax qui disait « Knut ist tot! Donnerstag Mittag. » (en français, « Knut est mort ! Jeudi midi. »)[13]. En réponse, la police augmenta la sécurité autour de l'ourson. À l'heure dite, tout se passa sans incident[14],[15].

Malgré l'opinion d'un journaliste de Der Spiegel qui déclarait que Knut « devient de moins en moins mignon » avec l'âge[16], il continua à attirer les foules au zoo. Quand il atteignit en juillet l'âge de sept mois et pesa 50 kg, ses deux apparitions publiques par jour furent annulées par souci pour la sécurité de Dörflein. Une porte-parole du zoo, Regine Damm, a dit qu'il était temps que Knut commence à « s'associer avec d'autres ours et non d'autres personnes »[17]. On le mit dans sa propre enceinte. Quoique le nombre de visiteurs au zoo ait diminué par rapport aux pics en mars et avril, Knut reste l'une des principales attractions du zoo. On comptabilisa 400 000 visiteurs en août 2007, le record depuis l'ouverture du zoo de Berlin[18].

En automne 2007, on parlait encore beaucoup de Knut et de sa vie au zoo dans les médias internationaux. La nouvelle que son régime alimentaire était plus strict suite à une récente augmentation de poids, nécessaire en temps normal aux ours approchant de la période d'hibernation, devint un titre répandu[19]. Le nombre de ses repas fut diminué de quatre à trois par jour, et les friandises (dont les croissants que Knut appréciait particulièrement) furent limitées[20]. Après qu'il se fut blessé au pied en glissant sur un rocher humide dans son enceinte en septembre, il y eut une effusion de messages de soutien de ses fans de par le monde[21].

Son « père adoptif », Thomas Dörflein, meurt le 22 septembre 2008 d'une crise cardiaque[22]. Knut meurt le samedi 19 mars 2011 au zoo de Berlin, manifestement dans son bassin, à cause d'une infection cervicale causée par un virus. Plusieurs centaines de visiteurs assistèrent à la scène, qui fut également filmée. Quelques heures après l'annonce de son décès, son nom devint l'un des mots-clés les plus utilisés sur Twitter[23].

Controverses[modifier | modifier le code]

En mars 2007 le tabloïd allemand Bild publia une citation d'un activiste des droits des animaux, Frank Albrecht, dans laquelle il disait que Knut aurait dû être tué plutôt qu'être élevé en endurant l'humiliation d'être traité comme un animal domestique, déclarant ainsi que le zoo violait les lois régissant la protection des animaux[24]. Wolfram Graf-Rudolf, président du zoo d'Aix-la-Chapelle, déclara que « l'on aurait dû avoir le courage de laisser l'ours mourir » après l'abandon de la part de sa mère, ajoutant que l'ours « mourra un peu » à chaque fois qu'il sera séparé de son gardien[4]. Le zoo de Berlin se rallia à la cause de Knut, promettant de ne pas lui faire du mal[25].

Albrecht, non lié à une quelconque association des droits des animaux, prétendra plus tard qu'il avait été cité hors contexte : selon lui, il avait poursuivi en justice le président du zoo de Leipzig en décembre 2006 pour avoir tué un ourson lippu abandonné par sa mère. Le procès fut rejeté par la cour au motif qu'élever l'animal par des humains aurait été inapproprié. Albrecht, qui s'oppose à cet argument, dit qu'il avait demandé la mort de Knut non parce qu'il le voulait mais pour attirer l'attention sur la décision de Leipzig, qui aurait autorisé le zoo de Berlin à tuer Knut[26].

La plus grande partie des médias du monde utilisèrent la version de Bild, citant ainsi Albrecht hors contexte. La publicité suscitée par cette attention portée au petit Knut fit de lui une star internationale[27],[28].

L'association de défense des animaux PETA Allemagne était intervenue plusieurs fois pour changer les conditions de vie de Knut.

Une première fois courant 2010, pour demander la castration de Knut. En effet, il avait été mis dans un enclos avec sa cousine Gianna. L'association avait souligné que les deux jeunes plantigrades, tous deux âgés de trois ans, avait le même grand-père, l'ours blanc Olaf. Selon PETA Allemagne la consanguinité était pré-programmée et, sans cette intervention, elle pourrait nuire considérablement à la politique d'élevage durable des zoos en réduisant la diversité génétique et en faisant apparaître le risque de dépressions pour la future progéniture[29].

Après que l'ours Knut a été mis avec les autres ours blanc du zoo, le porte-parole de la PETA a déclaré avoir contacté le zoo de Berlin il y a plusieurs mois pour les alerter sur le fait que l'ours était "terrorisé" par ses congénères, y compris sa propre mère Tosca[30]. PETA allemagne avait demandé plusieurs fois au zoo de déplacer Knut. Selon l'association, la mort de Knut aurait pu être évitée[réf. nécessaire].

Succès commercial[modifier | modifier le code]

Knut, âgé de 10 mois et pesant 100 kilos, le 31 octobre 2007

Le zoo de Berlin enregistra Knut comme marque déposée fin mars 2007. En conséquence, ses actions à la Bourse de Berlin, normalement d'environ 2 000 €, doublèrent de valeur, atteignant un pic de 4 820 € une semaine plus tard[6].

Plusieurs entreprises ont profité de l'intérêt du public pour Knut en développant des produits à thème : sonneries pour portable, jouets en peluche[31]… L'entreprise de bonbons Haribo créa un ourson en gelée parfum framboise appelé Cuddly Knut en avril 2007 ; elle promit de verser dix centimes d'euro au zoo pour chaque boîte vendue. Ils en vendirent tellement que l'entreprise dut augmenter la production de ces bonbons dans une seconde usine pour pouvoir répondre à la demande[32].

Knut fut aussi le sujet de plusieurs chansons, les plus célèbres étant les singles « Knut is Cute » (« Knut est mignon ») et « Knut, der kleine Eisbär » (« Knut le petit ours polaire »), chantés par une fillette de neuf ans, Kitty, de la banlieue berlinoise Köpenick[33],[34], ce dernier adapté en français.

Un blog sur l'ours blanc, régulièrement mis à jour et animé par un journaliste du Rundfunk Berlin-Brandenburg, est disponible en allemand, anglais et espagnol.

Knut est aussi le sujet de plusieurs DVD[35] et a été en couverture de l'édition allemande de Vanity Fair du 29 mars 2007[6].

Le 1er mai 2007 la maison d'édition Turtle Pond, basée à New York, a annoncé qu'elle avait signé un accord avec le zoo de Berlin pour les droits de publication de Knut, dans l'espoir de faire prendre conscience au monde du réchauffement climatique. Écrit par Craig Hatkoff et ses filles Juliana et Isabella, le livre de 44 pages, appelé « Knut, der kleine Eisbärenjunge » (« Knut le petit ourson polaire ») raconte l'histoire de Knut et contient plusieurs photos inédites[36]. Quoique plusieurs livres sur Knut avaient déjà été publiés en Allemagne, c'était le premier à être autorisé par le zoo de Berlin. Il fut publié le 26 juillet 2007 en Allemagne ; plus tard en 2007 la maison d'édition américaine Scholastic publiera une version anglophone[37],[5]. Les droits de publication ont déjà été vendus pour le Japon, l'Angleterre, le Mexique, la Chine et l'Italie.

Gerald Uhlich, membre du conseil d'administration du zoo, a dit que grâce à sa popularité Knut est devenu un moyen de communication ; il peut « attirer l'attention sur l'environnement d'une manière sympathique. Pas d'une manière menaçante, grondeuse. »[38] En conséquence, le ministre allemand de l'environnement, Sigmar Gabriel, a officiellement adopté Knut comme mascotte d'une conférence sur les espèces menacées qui a eu lieu à Bonn en 2008[38]. Le ministre a rencontré Knut peu après sa première apparition devant le public du zoo, commentant que même si Knut est bien protégé, « partout, les ours polaires sont en danger, et si Knut peut aider la cause, c'est une bonne chose »[10].

La photographe Annie Leibovitz prit Knut en photo pour une campagne sur l'environnement. Une de ses photos fut superposée sur une autre de l'acteur américain Leonardo DiCaprio pour la couverture de l'édition de mai 2007 de Vanity Fair.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Knut (polar bear) » (voir la liste des auteurs)

  1. (de) bild.de
  2. lematin.ch
  3. (en) Tristana Moore ; Baby bear becomes media star ; BBC News ; 23 mars 2007
  4. a et b (en) Reprieve for Berlin's Polar Bear Cub: Knut Will Live, Promises Berlin Zoo ; Spiegel Online International ; 21 mars 2007
  5. a et b (en) Polar Bear Turned Cash Cow: Knut the Business-Bear ; Spiegel Online International ; 11 mai 2007
  6. a, b et c (en) Berlin zoo stock leaps as polar bear fever grows ; Reuters ; 3 avril 2007
  7. a et b (en) The little polar bear that grew too big for any more cuddles ; The Times ; 10 juillet 2007
  8. (en) He's too cute to bear ; The Daily Mirror ; 26 janvier 2007
  9. , avant de décéder le 22 septembre 2008.(en) Knut's Keeper Confesses: Sometimes I Could Hurl Him Against the Wall ; Spiegel Online International ; 11 avril 2007
  10. a et b (en) Madeline Chambers ; "Knut Day" in Berlin as polar bear cub goes public ; Reuters ; 23 mars 2007
  11. (en) Kate Connolly ; Rejected at birth, Knut becomes Berlin zoo's bear essential ; The Guardian ; 24 mars 2007
  12. (en) Knut the polar bear suffers teething pain ; MSNBC ; 16 avril 2007
  13. (de) Wer will Knut töten? ; Bild.de ; 19 avril 2007
  14. (en) Madeline Chambers ; Berlin's polar bear cub Knut receives death threat ; Reuters ; 19 avril 2007
  15. (en) Kate Connolly ; Guards protect Knut after death threat ; The Guardian ; 20 avril 2007
  16. (en) End of an Era Nearing: Knut Steadily Getting Less Cute ; Spiegel Online International ; 30 avril 2007
  17. (en) He's Just Knut So Cuddly Anymore! ; Sky News ; 9 juillet 2007
  18. (en) Knut Feigning Sore Paw to Get Attention ; Spiegel Online International ; 11 septembre 2007
  19. (en) Celebrity Polar Bear Knut on a Diet ; The Guardian ; 31 juillet 2007
  20. (en) Berlin Zoo Puts Media Darling Knut on a Diet ; Deutsche Welle ; 1er août 2007
  21. (en) Knut is back in the public eye ; Independent Online ; Afrique du Sud ; 10 septembre 2007
  22. (en) Knut's Keeper: Thomas Dörflein Found Dead, Spiegel Online, le 22 septembre 2008
  23. Knut, l'ours polaire du zoo de Berlin, est mort, L'Express, le 19 mars 2011
  24. (en) ""Berlin Zoo's baby polar bear must die": activists ; MSN News ; 21 mars 2007
  25. (en) Berlin rallies behind baby bear ; BBC News ; 20 mars 2007
  26. (en) Look Out Knut…It's A Zoo Out There ; ABC Online
  27. (en) For Germans, Knut Is Almost Too Cute to Bear ; National Public Radio (NPR) ; 24 mars 2007
  28. (en) Activist to zoo: Wrong to save baby polar bear ; MSNBC News ; 20 mars 2007
  29. http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/21580932
  30. http://www.wat.tv/video/knut-ours-polaire-maltraite-3581t_2ey61_.html
  31. (en) Sweet as a Knut ; Channel Four News ; 4 avril 2007
  32. (en) Haribo expands Knut gummy bear production ; Reuters Royaume-Uni ; 20 avril 2007
  33. (en) Girl releases baby bear song ; Newsround Online, BBC News ; 30 mars 2007
  34. (de) Kitty singt Knut in die Hitparade ; Das Bild ; 4 avril 2007
  35. (en) Kirsten Grieshaber ; Germany goes Knuts about the cuddly polar bear cub ; The Scotsman ; 7 avril 2007
  36. (en) Kirsten Allen ; Berlin Zoo Introduces Children's Book ; Fox News ; 26 juillet 2007
  37. (en) Knut to fight global warming ; News.com.au ; The Daily Telegraph ; 2 mai 2007
  38. a et b (en) Jason Burke ; Knut's a millionaire bear, while he's cuddly ; The Observer ; 13 mai 2007

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]