Ketchikan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ketchikan
Vue de Ketchikan.
Vue de Ketchikan.
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau de l'Alaska Alaska
Borough Ketchikan Gateway
Maire Lew Williams III
Démographie
Population 8 050 hab. (2010)
Densité 752 hab./km2
Géographie
Coordonnées 55° 21′ 00″ N 131° 40′ 24″ O / 55.35, -131.67333355° 21′ 00″ Nord 131° 40′ 24″ Ouest / 55.35, -131.673333  
Altitude 0 m
Superficie 1 070 ha = 10,7 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Alaska

Voir la carte administrative d'Alaska
City locator 14.svg
Ketchikan

Géolocalisation sur la carte : Alaska

Voir la carte topographique d'Alaska
City locator 14.svg
Ketchikan
Liens
Site web http://www.city.ketchikan.ak.us

Ketchikan est le siège du borough de Ketchikan Gateway, en Alaska, aux États-Unis d'Amérique. Ketchikan constitue le carrefour principal de la moitié sud de l'Alaska du Sud-Est.

Géographie et démographie[modifier | modifier le code]

Ketchikan se situe sur le côté sud-ouest de l'île Revillagigedo, dans l'archipel Alexandre. Elle s'oriente le long du goulet Tongass (Tongass Narrows) qui fait partie du Passage Intérieur. Elle est la ville de l'Alaska la plus proche des États-Unis contigus.

Avec plus de 13 000 habitants dans le borough lors du recensement de 2010, la ville est la quatrième plus peuplée de l'Alaska. Elle constitue donc également la ville la deuxième plus peuplée de l'Alaska du Sud-Est et la ville la plus peuplée de l'Archipel Alexandre (puisque la ville de Juneau se situe sur le continent).

Culture[modifier | modifier le code]

Poteau de totem

La région de Ketchikan fait partie du territoire des Tlingits, la nation autochtone qui habite tout l'Alaska du Sud-Est. La ville est célèbre actuellement comme centre mondial pour la sculpture des poteaux totem, qui se trouvent partout dans la ville et aussi aux plusieurs autres lieux comme le Saxman Totem Park (au village de Saxman), le Totem Bight State Historical Park et le Totem Heritage Center.

Économie[modifier | modifier le code]

Ketchikan, appelé « la capitale saumon du monde » possède une histoire longue de la pêche. Ensuite, la ville et sa région ont aussi développé une industrie importante du bois et une usine de pâte à papier. Actuellement, les paquebots de croisière amènent chaque année plus de 800 000 passagers dans le centre de Ketchikan. Le tourisme est la première source de revenus de la ville depuis la fermeture de l'usine de pâte à papier en 1997.

Jumelages[modifier | modifier le code]

  • Drapeau du Japon  Gero  (Japon) anciennement la ville de Kanayama, qui était combiné avec Gero en 2004. Les échanges des professeurs et des étudiants entre Kanayama et Ketchikan datent de 1986.

Presse[modifier | modifier le code]

Le Ketchikan Daily News est le seul quotidien local.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • (en) Mary G. Balcom, Ketchikan : Alaska's totemland, Adams Press, Chicago, 1961 (rééd. en 1985), 127 p.
  • (en) Alfred Hulse Brooks, Preliminary Report on the Ketchikan mining district, Alaska ; with an introductory sketch of the geology of Southeastern Alaska, Washington, Government Printing Office, 1902, 120 p.