Unalaska (ville)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Unalaska.
Unalaska
Image illustrative de l'article Unalaska (ville)
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau de l'Alaska Alaska
Démographie
Population 4 568 hab. (2010)
Densité 8,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 53° 53′ 20″ N 166° 31′ 38″ O / 53.888984, -166.52723953° 53′ 20″ Nord 166° 31′ 38″ Ouest / 53.888984, -166.527239  
Superficie 54 990 ha = 549,9 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Alaska

Voir la carte administrative d'Alaska
City locator 14.svg
Unalaska

Géolocalisation sur la carte : Alaska

Voir la carte topographique d'Alaska
City locator 14.svg
Unalaska
Liens
Site web http://unalaska-ak.us/

Unalaska (en aléoute: Iluulux̂[1]) est une ville située dans les Aléoutiennes occidentales de l'état américain d'Alaska. Unalaska est localisée sur l'île d'Unalaska, avoisinant l'île d'Amaknak, dans l'archipel des Aléoutiennes.

La population était de 4 283 au moment du recensement des États-Unis de 2000 ; elle était estimée à 3 836 en 2007[2]. Pratiquement toute la zone portuaire, mieux connue sous le nom de Dutch Harbor ou simplement "Dutch", se situe sur l'île d'Amaknak. Elle est reliée à la ville par un pont. C'est le plus grand port des États-Unis par quantité pêchée.

Le peuple des Aléoutes vivait dans la région bien avant l'arrivée des Européens. La région d'Unalaska fut atteinte pour la première fois par les Européens par des chasseurs de fourrure russes menés par Stepan Glotov en 1759. La ville d'Unalaska tire son nom de l'île où elle se trouve. Le mot « Unalaska » est une américanisation du terme russe Ounalachka (Уналашка).

Géographie[modifier | modifier le code]

Unalaska se situe par 53°53'20" Nord et 166°31'38" Ouest. Elle a une superficie totale de 549,9 km² dont 47,7 % d'eau.

Démographie[modifier | modifier le code]

Au recensement de 2000, la ville comptait 4 283 habitants soit 834 foyers et 476 familles. La densité de population était de 14,9 hab/km². La population y est majoritairement d'origine européenne ou aléoute et était à 44,20 % blanche, 3,67 % afro-américaine, 7,70 % indienne, 30,63 % asiatique, 0,56 % océanienne, 9,32 % autres, et 3,92 % métisse. Les hispaniques et latinoaméricains faisaient partie de 12,86 % de la population.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les îles d'Unalaska et d'Amaknak comportaient 24 campements regroupant environ un millier de personnes à l'arrivée des Russes en 1759. En 1768, Unalaska est devenu un port russe principalement destiné à l'exportation de la fourrure des loutres de mer qu'ils massacrèrent. En 1825, une église russe orthodoxe y fut bâtie. Le prêtre Ivan Veniaminov créa le premier système de transcription de la langue aléoute locale avec l'aide des autochtones et transcrivit en aléoute les Écritures. L'ethnologue et linguiste Alphonse Pinart s'y rendit lors de son voyage de 1871-1872.

Le 3 juin 1942, Unalaska fut bombardée par l'armée japonaise. La majeure partie des Aléoutes fut déplacée vers le sud-est de l'Alaska.

Au début des années 1950, Unalaska devient connu pour son industrie de pêche au Crabe royal du Kamtchatka ; en 1978, la ville devient le plus grand port des États-Unis. Un accident a eu lieu en 1982, décimant l'industrie[3]. Depuis 2005, un documentaire de Discovery Channel, intitulé Péril en haute mer, se focalise principalement sur les pêcheurs situés à Dutch Harbor.

Économie[modifier | modifier le code]

Malgré son isolement géographique du reste des États-Unis, et de même de l'Alaska, Unalaska possède un port très dynamique dans le domaine de la pêche. En effet, celui-ci est le premier des États-Unis dans ce domaine en volume depuis 1981.

Un projet pilote initié par le port d'Unalaska et l'Université d'Alaska produit du biodiesel à partir du poisson. À terme, la production annuelle devrait se chiffrer à 3,5 millions de tonnes.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Jumelage[modifier | modifier le code]

Unalaska est jumelé avec :

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) K. Bergsland, Aleut Dictionary, Fairbanks,‎ 1994 (ISBN 1555000479)
  2. (en) « Subcounty population estimates: Alaska 2000-2007 » [CSV], sur United States Census Bureau, Population Division,‎ 18 mars 2009 (consulté le 30 avril 2009)
  3. (en) Unalaska/Port of Dutch Harbor Convention and Visitors Bureau
  4. (en) « Alaska - Kamchatka Connections » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-08-16

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :