Kathleen Blanco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blanco.
Kathleen Blanco
Image illustrative de l'article Kathleen Blanco
Fonctions
54e gouverneur de Louisiane
Prédécesseur Mike Foster
Successeur Bobby Jindal
46e lieutenant-gouverneur de Louisiane
Prédécesseur Melinda Schwegmann
Successeur Mitch Landrieu
Biographie
Date de naissance (71 ans)
Lieu de naissance La Nouvelle-Ibérie (Louisiane, États-Unis)
Nationalité Franco-Américaine
Parti politique Parti démocrate
Conjoint Raymond Sindo Blanco
Enfant(s) Karmen Blanco
Monique Blanco
Nicole Blanco
Ray Blanco
Pilar Blanco
Ben Blanco
Profession Enseignante
Consultante Marketing
Religion Catholique

Kathleen Blanco
Gouverneurs de Louisiane

Kathleen Babineaux Blanco (née le ) est une femme politique américaine, membre du Parti démocrate mais politiquement conservatrice, gouverneur de la Louisiane de janvier 2004 à janvier 2008.

Carte d'identité[modifier | modifier le code]

Kathleen Blanco est née le à La Nouvelle-Ibérie en Louisiane. Elle est la fille de Louis Babineaux et de sa femme, née Lucille Fremin.

En 1964, elle est diplômée de l'université de Louisiane à Lafayette. C'est durant cette année qu'elle épouse Raymond Blanco.

Engagement politique[modifier | modifier le code]

Démocrate du Sud, elle se revendique conservatrice et est assimilée à une DINO par ses détracteurs du parti.

Elle défend un programme de qualité des services publics mais ses positions officielles ouvertes en matière de laïcité et de mœurs indignent les anti-religieux.

De 1996 à 2004, elle fut lieutenant-gouverneur de Louisiane.

Le , sur un programme conservateur, elle est élue gouverneur de Louisiane en battant de justesse le jeune espoir républicain d'origine indienne, Bobby Jindal, handicapé semble-t-il par ses origines raciales, alors qu'il est de plus soutenu par Ray Nagin, le maire démocrate de La Nouvelle-Orléans (aux yeux des blancs les plus conservateurs, la question du choix du gouverneur était devenu un choix entre une femme et un indien).

Le , elle prête serment en français et en anglais et succède au républicain Mike Foster comme gouverneur de Louisiane.

L'impact de l'ouragan Katrina (été 2005)[modifier | modifier le code]

Durant l'été 2005, la Louisiane est confrontée à l'ouragan Katrina.

Ce n'est que deux jours avant l'arrivée du cyclone et qu'après un coup de téléphone du président George W. Bush, que Kathleen Blanco ordonne l'évacuation de la ville de La Nouvelle-Orléans en plein sur la trajectoire de l'ouragan.

Elle n'organise cependant pas de plan d'évacuation et refuse de « fédéraliser » la Garde nationale de l'État de Louisiane ce qui équivalait à se dessaisir de son commandement.

Devant les ravages provoqués par le cyclone, les digues qui encerclent le lac Pontchartrain cèdent et la ville est inondée à 80 %. Le gouverneur et le maire Ray Nagin semblent alors complètement dépassés par les évènements alors que les deux sénateurs de Louisiane, Mary Landrieu et David Vitter, enchérissent sur le nombre de morts.

La tension devient telle que lorsque le président George W. Bush vient à Bâton-Rouge, la capitale, elle n'en est pas avertie. En fait, le président Bush et elle sont en froid d'autant plus que pour masquer l'incompétence des services de la ville et du gouvernement de l'État de Louisiane, Blanco en fut vite réduite à implorer finalement l'aide du gouvernement fédéral, accusé lui aussi d'imprévoyance.

Certains quotidiens n'hésitèrent pas à comparer les comportements dans l'organisation des secours de Kathleen Blanco et Ray Nagin avec ceux de George Pataki et Rudolph Giuliani lors des attentats du 11 septembre 2001 sur New York.

Le , Time Magazine a distingué Kathleen Blanco comme l'un des trois plus mauvais gouverneurs des États-Unis (ou l'un des trois les moins performants).

En décembre 2005, avec un taux d'approbation de 33 % (contre 63 % d'opinions négatives), elle n'arrive qu'en 47e position en termes de popularité parmi les 50 gouverneurs du pays (sondage SurveyUSA portant sur 600 résidents de chaque État réalisé du 9 au 11 décembre 2005. Marge d'erreur de 4 %).

Le , distancée largement dans les sondages par Bobby Jindal, de nouveau le candidat républicain au poste de gouverneur, elle annonce qu'elle ne solliciterait pas un nouveau mandat lors des prochaines élections de novembre 2007.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Précédée par Kathleen Blanco Suivie par
Mike J. Foster
Seal of Louisiana 2010.png
Gouverneur de Louisiane
2004-2008
Bobby Jindal


Sur les autres projets Wikimedia :