Karol Borsuk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Karol Borsuk

Naissance 8 mai 1905
Varsovie
Décès 24 janvier 1982 (à 76 ans)
Varsovie
Nationalité Drapeau de Pologne Polonais
Champs Mathématiques
Institutions Université de Varsovie
Diplôme Université de Varsovie
Directeur de thèse Stefan Mazurkiewicz
Étudiants en thèse Samuel Eilenberg,
Krystyna Kuperberg,
Włodzimierz Kuperberg (en), Andrzej Trybulec (en),
Tadeusz Ważewski (de), etc.
Renommé pour Théorème de Borsuk-Ulam

Karol Borsuk (né le 8 mai 1905 à Varsovie, mort le 24 janvier 1982 dans cette même ville[1]) est un mathématicien polonais spécialiste de la topologie et de l'homotopie.

À l'université de Varsovie, il obtient un baccalauréat en 1927, un master de mathématiques en 1930, puis un doctorat en 1931, sous la direction de Stefan Mazurkiewicz[2].

En 1933, il démontre le résultat, conjecturé par Stanislaw Ulam et connu depuis sous le nom de théorème de Borsuk-Ulam.

Il a également énoncé en 1933[3] la conjecture de Borsuk (de) : Toute partie bornée convexe de l'espacen peut-elle être découpée en n + 1 parties de diamètre plus petit ?. Question à laquelle il a été répondu négativement en 1993[4].

Parmi ses étudiants de thèse figurent Samuel Eilenberg, Krystyna Kuperberg, Włodzimierz Kuperberg (en), Andrzej Trybulec (en) et Tadeusz Ważewski (de).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) John J. O’Connor et Edmund F. Robertson, « Karol Borsuk », dans MacTutor History of Mathematics archive, université de St Andrews (lire en ligne).
  2. (en) Karol Borsuk sur le site du Mathematics Genealogy Project
  3. (de) K. Borsuk, « Drei Sätze über die n-dimensionale euklidische Sphäre », Fundam. Math., vol. 20,‎ 1933, p. 177-190
  4. (en) Jeff Kahn (de) et Gil Kalai (de), « A Counterexample to Borsuk's conjecture », Bull. Amer. Math. Soc., vol. 29, no 1,‎ 1993, p. 60-62

Liens externes[modifier | modifier le code]