Suproligue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Suproligue de basket-ball 2000-2001

Généralités
Sport basket-ball
Lieu Final four à Paris
Participants 24
Palmarès
Vainqueur Maccabi Tel-Aviv
Finaliste Panathinaikos Athènes
Troisième Efes Pilsen Istanbul
Meilleur joueur Drapeau : États-Unis Nate Huffman (Saison)
Drapeau : États-Unis Ariel McDonald (Final Four)

La Suproligue FIBA (officiellement FIBA SuproLeague) est une compétition de basket-ball ayant eu lieu lors de la saison 2000-2001. Elle est organisée par la FIBA, à l'issue de la scission avec l'ULEB, qui avait alors gagné les droits d’organisation de l’Euroligue.

Historique[modifier | modifier le code]

L'Euroligue (Coupe d'Europe des clubs champions à l'origine) était organisée par la FIBA, depuis sa création en 1958 jusqu'à la saison 1999-2000 incluse. L'ULEB (Union des ligues européennes de basket-ball), est alors créée par 24 équipes européennes parmi les plus puissantes, la plupart provenant d'Espagne, d'Italie et de Grèce.

La FIBA n'ayant jamais déposé la marque « Euroleague », l'ULEB a simplement repris et utilisé le nom, sans que la FIBA ne dispose d'aucun recours juridique. La FIBA dut par conséquent trouver un nouveau nom pour sa compétition phare. La saison 2000-2001 fut donc divisée en deux compétitions européennes de haut niveau : la FIBA Suproligue (nouvelle appellation de l'ancienne FIBA Euroleague) et la nouvelle ULEB Euroleague.

Les meilleurs clubs furent également divisés entre ces deux compétitions suivant l'appartenance de ceux-ci à la nouvelle structure, ULEB ou à la FIBA. Le Panathinaikos, le Maccabi Tel-Aviv, le CSKA Moscou et Efes Pilsen Istanbul demeurèrent dans le giron de la FIBA, tandis que l'Olympiakos le Pirée, le Kinder Bologne, le Real Madrid, le FC Barcelone, le Tau Vitoria et le Benetton Trévise rejoignaient l'ULEB.

Suproligue 2000-2001[modifier | modifier le code]

Le Final Four de cette compétition unique est joué par les clubs Maccabi Tel-Aviv, CSKA Moscou, Efes Pilsen Istanbul et Panathinaikos Athènes. La finale est remportée par le Maccabi face au Panathinaïkos (81-67). Nate Huffman est élu MVP de la saison régulière et Ariel McDonald est élu MVP du Final Four.

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Place Équipe Matchs Victoires Défaites
Champion Drapeau : Israël Maccabi Tel-Aviv 24 21 3
Finaliste Drapeau : Grèce Panathinaikos Athènes 24 18 6
3e place Drapeau : Turquie Efes Pilsen Istanbul 25 17 8
Demi-finaliste Drapeau : Russie CSKA Moscou 23 16 7
Last 8 Drapeau : Croatie KK Split 23 15 8
Last 8 Drapeau : Italie Scavolini Pesaro 23 11 12
Last 8 Drapeau : Allemagne ALBA Berlin 23 11 12
Last 8 Drapeau : France ASVEL Lyon-Villeurbanne 23 11 12
Last 16 Drapeau : Turquie Ülker İstanbul 21 12 9
Last 16 Drapeau : Serbie Partizan Belgrade 21 12 9
Last 16 Drapeau : Grèce Aris Salonique 21 11 10
Last 16 Drapeau : France Élan Béarnais Pau-Orthez 20 9 11
Last 16 Drapeau : Lituanie Lietuvos Rytas 21 8 13
Last 16 Drapeau : Belgique Telindus BC Oostende 20 8 12
Last 16 Drapeau : Slovénie KK Krka Novo Mesto 20 7 13
Last 16 Drapeau : Pologne Śląsk Wrocław 20 7 13
Last 20 Drapeau : Italie Montepaschi Siena 18 6 12
Last 20 Drapeau : Allemagne Bayer Leverkusen 04 TSV 18 6 12
Last 20 Drapeau : Israël Bnei Hasharon 18 4 14
Last 20 Drapeau : Suède Plannja Basket Lulea 18 2 16

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Groupe A[modifier | modifier le code]

Equipe J G N Diff
1. Drapeau de la Grèce Panathinaikos 18 13 5 113
2. Drapeau de la Russie CSKA Moscou 18 12 6 53
3. Drapeau de la Croatie Osiguranje Split 18 12 6 28
4. Drapeau de la Turquie Ülkerspor 18 11 7 62
5. Drapeau de l'Allemagne ALBA Berlin 18 9 9 31
6. Drapeau de la France ASVEL 18 9 9 13
7. Drapeau de la Lituanie Rytas Vilnius 18 7 11 -14
8. Drapeau de la Pologne WKS Śląsk Wrocław 18 7 11 -14
9. Drapeau de l'Italie Montepaschi Mens Sana 18 6 12 -89
10. Drapeau d’Israël Bnei Hasharon 18 4 14 -183

Groupe B[modifier | modifier le code]

Équipe J G N Diff
1. Drapeau d’Israël Maccabi Tel-Aviv 18 15 3 273
2. Drapeau de la Turquie Efes Istanbul 18 13 5 92
3. Drapeau : Serbie-et-Monténégro Partizan Belgrade 18 11 7 -25
4. Drapeau de la Grèce Iraklis BC 18 10 8 -10
5. Drapeau de l'Italie Scavolini Pesaro 18 9 9 76
6. Drapeau de la France EB Pau-Orthez 18 9 9 54
7. Drapeau de la Belgique Telindus Oostende 18 8 10 -66
8. Drapeau de la Slovénie KK Krka Novo Mesto 18 7 11 -86
9. Drapeau de l'Allemagne Bayer Leverkusen 04 TSV 18 6 12 -65
10. Drapeau de la Suède Plannja Basket 18 2 16 -243

Play-offs[modifier | modifier le code]

Formule[modifier | modifier le code]

Les 1/8 et les 1/4 se disputent au meilleur des 3 matchs avec match aller et belle éventuelle sur le terrain du mieux classé. Les vainqueurs des 1/4 disputent le final four au Palais omnisports de Paris-Bercy.

1/8 de finale[modifier | modifier le code]

Equipe #1 Victoire Equipe #2 1ère manche 2ème manche Belle*
(B1) Maccabi Tel-Aviv Drapeau d’Israël 2 - 0 Drapeau de la Pologne WKS Śląsk Wrocław (A8) 81 - 75 85 - 62
(A4) Ülkerspor Drapeau de la Turquie 1 - 2 Drapeau de l'Italie Scavolini Pesaro (B5) 91 - 81 83 - 96 85 - 88
(B3) Partizan Belgrade Drapeau : Serbie-et-Monténégro 1 - 2 Drapeau de la France ASVEL (A6) 80 - 73 76 - 94 62 - 73
(A2) CSKA Moscou Drapeau de la Russie 2 - 0 Drapeau de la Belgique Telindus Oostende (B7) 94 - 76 77 - 70
(B2) Efes Istanbul Drapeau de la Turquie 2 - 1 Drapeau de la Lituanie Rytas Vilnius (A7) 89 - 78 69 - 73 86 - 67
(A3) Osiguranje Split Drapeau de la Croatie 2 - 0 Drapeau de la France EB Pau-Orthez (B6) 79 - 78 85 - 83
(B4) Iraklis BC Drapeau de la Grèce 1 - 2 Drapeau de l'Allemagne ALBA Berlin (A5) 78 - 67 77 - 88 75 - 86
(A1) PanathinaikosDrapeau de la Grèce 2 - 0 Drapeau de la Slovénie KK Krka Novo Mesto (B8) 82 - 65 84 - 79

1/4 de finale[modifier | modifier le code]

Equipe #1 Victoire Equipe #2 1ère manche 2ème manche Belle*
(B1) Maccabi Tel Aviv Drapeau d’Israël 2 - 0 Drapeau de l'Italie Scavolini Pesaro (B5) 80 - 69 84 - 77
(A2) CSKA Moscou Drapeau de la Russie 2 - 0 Drapeau de la France ASVEL (A6) 78 - 63 82 - 76
(B2) Efes Istanbul Drapeau de la Turquie 2 - 1 Drapeau de la Croatie Osiguranje Split (A3) 95 - 69 64 - 72 82 - 59
(A1) Panathinaikos Drapeau de la Grèce 2 - 0 Drapeau de l'Allemagne ALBA Berlin (A5) 87 - 77 71 - 69

Final Four[modifier | modifier le code]

Demi-finales Finale
 11 mai 18:00 - Paris-Bercy      13 mai 18:00 - Paris-Bercy
 Drapeau : Israël Maccabi Tel-Aviv  86
 Drapeau : Russie CSKA Moscou  80  
 Drapeau : Israël Maccabi Tel-Aviv  81
 11 mai 20:30 - Paris-Bercy
   Drapeau : Grèce Panathinaikos Athènes  67
 Drapeau : Grèce Panathinaikos  74
 Drapeau : Turquie Efes Pilsen Istanbul  66  
Match pour la 3e place
 13 mai 20:30 - Paris-Bercy
 Drapeau : Turquie Efes Pilsen Istanbul  91
 Drapeau : Russie CSKA Moscou  85

Leaders de la saison[modifier | modifier le code]

Catégorie Joueur Équipe Statistiques
Points par match Miroslav Berić KK Partizan Belgrade 23,3
Rebonds par match Roberto Chiacig Montepaschi Sienne 9,4
Passes décisives par match Raimonds Miglinieks Śląsk Wrocław 7,0

Deux champions d'Europe[modifier | modifier le code]

En mai 2001, l'Europe du basket-ball compte deux champions continentaux, le Maccabi Tel-Aviv, vainqueur de la FIBA Suproligue et le Kinder Bologne, vainqueur de l'ULEB Euroligue. Les dirigeants de ces deux organisations prennent conscience de la nécessité d'avoir une seule compétition. En position de force, l'ULEB impose ses points de vue et la FIBA doit accepter l'accord. Par conséquence, l'Euroligue est prise en main par l'ULEB et les équipes ayant disputé la FIBA Suproligue lors de la saison 2000-2001 rejoignent cette compétition. Il est aujourd'hui officiellement reconnu qu'il y eut deux champions d'Europe en 2001 : le Maccabi Tel-Aviv et le Kinder Bologne.

L'actuelle Euroligue[modifier | modifier le code]

L'année suivante, l'ULEB et la FIBA décident que l'ULEB Euroligue devient la principale compétition de clubs en Europe, se disputant entre les meilleures équipes du continent. La FIBA Europe organise une compétition de niveau intermédiaire, sous le nom de FIBA Europe League, tandis que l'ULEB organise sa propre compétition intermédiaire, la Coupe ULEB, faisant suite aux défuntes coupe Saporta et Coupe Korać. En 2005, l'ULEB et la FIBA décident d'accroître leur coopération sur l'ensemble des compétitions européennes.

Désormais, l'autorité sur les compétitions européennes est partagée selon une ligne clubs-nations. La FIBA prend en chargé les compétitions des équipes nationales (Championnat d'Europe, Championnat du monde et Jeux olympiques) tandis que l'ULEB organise les compétitions européennes de clubs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]