Jaime García

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Jaime García Baseball pictogram.svg
DSC03065 Jaime Garcia.jpg
Cardinals de Saint-Louis - No  54
Lanceur partant
Frappeur gaucher  Lanceur gaucher
Premier match
11 juillet 2008
Statistiques de joueur (2008-2011)
Victoires-défaites 27-16
Moyenne de points mérités 3,27
Retraits sur des prises 296
Équipes

Jaime Omar García (né le 8 juillet 1986 à Reynosa, Tamaulipas, Mexique) est un lanceur gaucher de baseball. Il a débuté en Ligue majeure en 2008 et évolue pour les Cardinals de Saint-Louis, avec qui il est un champion de la Série mondiale 2011.

Carrière[modifier | modifier le code]

Jaime García joue au high school Sharyland, à Mission au Texas, lorsqu'il est drafté en 30e ronde par les Orioles de Baltimore en 2004. Tous les joueurs sélectionnés par l'équipe doivent répondre à un questionnaire écrit avant d'être embauchés par le club. Le test remis à García est mal traduit en espagnol, et le jeune joueur est refusé par l'équipe. Par conséquent, il passe l'année 2005 sans jouer, puisqu'il est trop âgé pour évoluer pour son high school. Informés de la méprise, les Orioles reviennent sur leur décision initiale et tentent de convaincre García de signer avec l'équipe. Mais même les efforts du dépisteur Joe Almaraz, lui-même hispanophone, ne convainquent pas le jeune Mexicain[1]. Celui-ci choisit d'être à nouveau éligible pour le repêchage amateur, et ce sont les Cardinals de Saint-Louis qui le choisissent, au 22e rang de la séance de 2005.

García fait ses débuts dans les majeures avec Saint-Louis le 11 juillet 2008 comme lanceur de relève. Il est crédité de sa première victoire en carrière le 5 août dans une rencontre opposant les Cards aux Dodgers de Los Angeles[2]. Sa saison prend toutefois fin abruptement en raison d'une blessure. Il affiche en 2008 un dossier de 1-1 et une moyenne de points mérités de 5,63 en dix parties, dont neuf sorties en relève et un départ, totalisant 16 manches lancées.

Il doit subir une opération de type Tommy John pour réparer des ligaments au coude et rate presque la totalité de la saison de baseball 2009. Il peut cependant effectuer un retour en fin d'année, alors qu'il lance en ligue mineure chez les Redbirds de Memphis pour retrouver la forme et préparer son retour chez les Cardinals[3].

Saison 2010[modifier | modifier le code]

En 2010, Jaime García décroche un poste au sein de la rotation de lanceurs partants des Cards de Saint-Louis.

Le lanceur gaucher portait le numéro d'uniforme 64 à son entrée avec les Cardinals en 2008. Il arbore maintenant le dossard 54. Il effectue 28 départs pour les Cards en 2010, enregistrant 13 victoires contre huit défaites et présentant une excellente moyenne de points mérités de 2,70 à sa saison recrue. Le 22 août 2010, il lance contre les Giants de San Francisco son premier match complet, de surcroît un blanchissage[4]. Il termine bon troisième derrière Buster Posey et Jason Heyward au vote déterminant à l'automne la recrue par excellence de la Ligue nationale[5].

Saison 2011[modifier | modifier le code]

García débute 32 parties en 2011 et gagne 13 matchs contre 7 défaites. Sa moyenne de points mérités s'élève à 3,56 avec deux matchs complets, chaque fois des blanchissages. Il effectue cinq départs dans les séries éliminatoires. Il encaisse la défaite à sa seule sortie contre les Phillies de Philadelphie en Série de divisions et subit la défaite dans l'un de ses deux départs de Série de championnat contre Milwaukee. En Série mondiale 2011, où les Cardinals sont sacrés champions avec une victoire en 7 parties sur les Rangers du Texas, Garcia amorce les matchs #2 et #6[6] et maintient une excellente moyenne de points mérités de 1,80 en 10 manches lancées. Il n'est pas impliqué dans la décision à ses deux départs en grande finale. Il est particulièrement solide dans le second affrontement où il n'accorde que trois coups sûrs en sept manches, livre un beau duel à son opposant Colby Lewis et quitte le match avec son club en avant 1-0, mais la relève gâche sa performance et Saint-Louis perd 2-1[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Cardinals are glad Garcia got lost in translation, Tyler Kepner, New York Times, 5 juin 2010.
  2. (en) Jaime Garcia 2008 Pitching Gamelogs, baseball-reference.com.
  3. (en) Jaime Garcia on his Recovery and Beyond, Brian Walton, Fox Sports, 14 mai 2010.
  4. (en) Jaime Garcia 2010 Pitching Gamelogs, baseball-reference.com.
  5. Posey catches NL Rookie of the Year honors, Chris Haft / MLB.com, 15 novembre 2010.
  6. (en) 2011 World Series, baseball-reference.com.
  7. (en) Bullpen cracks as Cards fall into Series tie, Matthew Leach / MLB.com, 21 octobre 2011.

Liens externes[modifier | modifier le code]