Colby Lewis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Colby Lewis Baseball pictogram.svg
Colby Lewis.jpg
Rangers du Texas - No  48
Lanceur
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match
1er avril 2002
Statistiques de joueur (2002-2011)
Victoires-défaites 38-38
Moyenne de points mérités 4,99
Retraits sur des prises 520
Équipes

Colby Preston Lewis, né le 2 août 1979 à Bakersfield (Californie) aux États-Unis, est un joueur américain de baseball. Ce lanceur évolue de 2002 à 2007 en Ligue majeure avant de passer en Ligue Centrale du Japon pour deux ans. Il rejoint les Rangers du Texas en MLB en 2010.

Carrière[modifier | modifier le code]

Colby Lewis est drafté au premier tour de sélection (38e choix) par les Rangers du Texas en 1999[1]. Il effectue ses débuts en Ligue majeure avec les Rangers le 1er avril 2002. En 2003, il est utilisé exclusivement comme lanceur partant, débutant 26 parties. Il présente une fiche de 10 victoires, 9 défaites, avec une moyenne de points mérités de 7,30. Il joue quelques parties avec Texas en 2004 mais souffre d'une blessure à l'épaule.

Réclamé au ballotage par les Tigers de Detroit, il rate la saison 2005 mais s'aligne avec le club en 2006.

Après une saison (2007) chez les A's d'Oakland, il quitte pour le Japon, où il lance deux saisons avec les Hiroshima Toyo Carp de la Ligue Centrale, une des deux ligues composant la NPB.

Rangers du Texas[modifier | modifier le code]

Saison 2010[modifier | modifier le code]

En janvier 2010, le lanceur droitier est rapatrié par son ancienne équipe de la Ligue majeure, les Rangers du Texas, qui lui accordent un contrat de deux ans et une année d'option[2].

Il débute 32 matchs des Rangers et franchit les 200 manches lancées pour la première fois de sa carrière. Gagnant de 12 parties, il présente une moyenne de points mérités de 3,72. Il lance son premier match complet en carrière le 19 juin dans un gain de 5-1 sur les Astros de Houston[3].

Son premier départ en séries éliminatoires est le 9 octobre dans la 3e partie de Série de divisions entre les Rangers et les Rays de Tampa Bay. Il ne donne aucun point sur deux coups sûrs en cinq manches mais accorde aussi cinq buts-sur-balles. Il est retiré du match et ne reçoit pas de décision[4]. Il brille dans les 2e et 5e matchs de la Série de championnat de la Ligue américaine, remportant chaque fois la victoire sur les Yankees de New York et totalisant 13 retraits sur des prises en 13 manches et deux tiers lancées. Enfin, il est le lanceur gagnant dans le seul match de la Série mondiale 2010 remporté par les Rangers et termine les éliminatoires avec une fiche de 3-0 et une moyenne de points mérités de 1,71.

Saison 2011[modifier | modifier le code]

En 2011, il remporte un sommet en carrière de 14 victoires. Perdant en 10 occasions sur 32 départs, sa moyenne de points mérités s'élève à 4,40. Il est le lanceur de la Ligue américaine qui accorde le plus de coups de circuit (35). Auteur de deux matchs complets, il réussit son premier blanchissage le 16 mai dans une victoire de 4-0 sur les White Sox de Chicago[5].

En éliminatoires, il gagne une 4e décision d'affilée dans le match qu'il entreprend en Série de divisions face à Tampa Bay. Une contre-performance face aux Tigers de Détroit lui vaut une défaite en Série de championnat. Cependant, il se ressaisit en Série mondiale 2011 en livrant un bon duel de lanceurs à Jaime Garcia des Cardinals de Saint-Louis dans le deuxième match de la finale. Après avoir blanchi l'adversaire en 6 manches, il cède à la 7e, mais n'est pas impliqué dans la décision puisque Texas revient de l'arrière après sa sortie[6]. Il donne quatre points, mais seulement deux mérités, dans le 6e match et, encore une fois, est écarté de la décision[7]. La moyenne de points mérités de Lewis est de 2,25 en 12 manches lancées dans cette Série mondiale.

Colby Lewis est le premier joueur à profité d'une nouvelle règle de la MLB : un congé parental pour la naissance d'un enfant. Il quitte ainsi ses coéquipiers après le match du mercredi 13 avril 2011 avec retour le lundi 18 avril pour jouer le 19[8].

Saison 2012[modifier | modifier le code]

Lewis présente une moyenne de points mérités de 3,43 en 105 manches lancées en 2012. Il remporte six victoires contre six défaites en 16 départs. Sa dernière sortie a lieu le 18 juillet[9], après quoi il subit une opération au coude. Le 17 septembre, les Rangers, confiants de le voir revenir au jeu, lui accordent un nouveau contrat pour la saison 2013[10].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de lanceur en saison régulière[11]
Saison Équipe G GS CG SHO V D SV IP SO ERA
2002 Texas 15 4 0 0 1 3 0 34.1 28 6,29
2003 Texas 26 26 0 0 10 9 0 127.0 88 7,30
2004 Texas 3 3 0 0 1 1 0 15.1 11 4,26
2006 Détroit 2 0 0 0 0 0 0 3.0 5 3,00
2007 Oakland 26 1 0 0 0 2 0 37.2 23 6,45
2010 Texas 32 32 1 0 12 13 0 201.0 196 3,72
Totaux 104 66 1 0 24 28 0 418.1 351 5,27
Statistiques de lanceur en séries éliminatoires[11]
Saison Équipe G GS CG SHO V D SV IP SO ERA
2010 Texas 4 4 0 0 3 0 0 26.1 24 1,71
Totaux 4 4 0 0 3 0 0 26.1 24 1,71

Note : G = Matches joués ; GS = Matches comme lanceur partant ; CG = Matches complets ; SHO = Blanchissages ;
V = Victoires ; D = Défaites ; SV = Sauvetages ; IP = Manches lancées ; SO = Retraits sur des prises ; ERA = Moyenne de points mérités.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 1st Round of the 1999 MLB June Amateur Draft », sur baseball-reference.com.
  2. (en) Rangers add RHP Colby Lewis to 40-man roster, Associated Press, 25 janvier 2010.
  3. (en) Colby Lewis 2010 Pitching Gamelogs, baseball-reference.com.
  4. (en) Sommaire du match Tampa Bay-Texas du 9 octobre 2010, baseball-reference.com.
  5. (en) Colby Lewis 2011 Pitching Gamelogs, baseball-reference.com.
  6. (en) Late mettle helps Rangers even Series, T.R. Sullivan / MLB.com, 21 octobre 2011.
  7. (en) Sommaire du match Texas-Saint-Louis du 27 octobre 2011, baseball-reference.com.
  8. (en) « Lewis, on paternity leave, replaced by Kirkman », le 15 avril 2011, sur mlb.com.
  9. (en) Colby Lewis 2012 Pitching Gamelogs, baseball-reference.com.
  10. (en) Rangers sign Lewis to extension through 2013, Todd Wills / MLB.com, 17 septembre 2012.
  11. a et b (en) Statistiques de Colby Lewis en Ligue majeure sur baseball-reference.com

Liens externes[modifier | modifier le code]