Henry Lee Lucas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Henry Lee Lucas
Naissance 23 août 1936
Blacksburg, Virginie (États-Unis)
Décès 13 mars 2001 (à 64 ans)
(États-Unis)
Cause du décès Crise cardiaque
Condamnation Avril 1984
Sentence Peine capitale commuée en prison à perpétuité en juin 1998
Meurtres
Nombre de victimes 360 (?)
Période 1960 - 1982
Pays États-Unis
États Virginie
Arrestation 1983

Henry Lee Lucas (né le 23 août 1936 à Blacksburg en Virginie - 13 mars 2001) était un tueur en série américain, condamné pour meurtres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa mère était prostituée et son père, un cheminot, perdit ses jambes dans un accident de train.

Lucas aurait commis son premier meurtre à l'âge de 14 ans. En 1952, il passa un an en prison pour vol. En 1960, il assassina sa mère qui l'avait maltraité. Il fut condamné à une peine de 20 à 40 ans de prison.

Détenu modèle, il fut libéré en 1970 mais fut, de nouveau, arrêté en 1971 pour tentative d'enlèvement. Libéré sur parole en 1975, il fait la connaissance de Ottis Toole son complice en 1976 et commencera avec lui une série de meurtres à partir de 1978, en particulier sur des auto-stoppeurs ou des employés de stations-service : Lucas étranglait, poignardait en particulier les femmes, tandis que Toole tuait plutôt les hommes à l'aide d'armes à feu.

En 1982, Lucas kidnappe Becky Powell, la nièce de Toole, et travaille pour Kate Rich. Par la suite, les deux femmes sont portées disparues, puis retrouvées mortes. Lucas est arrêté pour port d'armes illégal en 1983 et il avouera les deux meurtres.

Il commencera alors une confession d'environ 360 meurtres, dont 199 ont été confirmés[1]. Il est arrivé qu'il confesse plusieurs meurtres ayant eu lieu le même jour, à des endroits éloignés de plus de 400 miles (plus de 650 km).

Fautes de preuves, Lucas sera condamné à mort en avril 1984 pour dix-neuf meurtres. Il prit un malin plaisir à manipuler les enquêteurs venus l'interroger sur des meurtres non élucidés, mettant ainsi la justice en porte-à-faux quant à la réalité des meurtres commis.

En juin 1998, la peine de mort de Lucas sera commuée en peine de prison à vie par le gouverneur du Texas, George W. Bush.

Il mourut le 13 mars 2001 dans sa cellule d'une crise cardiaque.

Adaptations cinéma[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henry Lee Lucas : Feiten en fictie over Amerika's grootste serimooredenaar de J.A Blauw ( 1999 )
  • Henry Lee Lucas et Ottis Toole : La main de la mort de Stéphane Bourgoin ( 1999 )
  • Hand of death : The Henry Lee Lucas story de Mike Cox ( 1985 )

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Bellemare, "Les enquêtes impossibles"

Sources[modifier | modifier le code]

  • Stéphane Bourgoin - "Le Livre Noir des Serial Killer" (Grasset) (2005)
  • Pierre Bellemare - "Les Enquêtes Impossibles"

Articles connexes[modifier | modifier le code]