Gustavo Dudamel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gustavo Dudamel

Description de l'image  GustavoDudamel.jpg.
Naissance 26 janvier 1981 (33 ans)
Barquisimeto, Drapeau du Venezuela Venezuela
Activité principale Chef d'orchestre
Collaborations Orchestre national des jeunes Simón Bolívar

Gustavo Dudamel Ramírez, né à Barquisimeto (État de Lara, Venezuela) le 26 janvier 1981, est un chef d'orchestre vénézuélien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Eloísa Maturén et Gustavo Dudamel.

Initié à la musique dès son plus jeune âge par son père tromboniste, Gustavo Dudamel déchiffre à six ans la partition de la Cinquième symphonie de Beethoven et dirige un orchestre imaginaire devant ses parents. À 10 ans, il apprend le violon.

Élève de Rodolfo Saglimbeni et de José Antonio Abreu (fondateur de l'Orchestre Simón Bolívar des Jeunes du Venezuela), il remporte le concours de direction d'orchestre « Gustav Mahler » en 2004, puis reçoit les conseils de Claudio Abbado, Daniel Barenboïm et Simon Rattle.

Depuis 1999, il dirige l’Orquesta Sinfónica Simón Bolívar. En octobre 2009, il succède au Finlandais Esa-Pekka Salonen à la tête de l'Orchestre philharmonique de Los Angeles[1].

En 2012, il a dirigé le concert « Summer Night » dans les jardins du palais de Schönbrunn à Vienne devant plus de 100 000 personnes.

Il est marié à Eloísa Maturén.

El sistema[modifier | modifier le code]

L'orchestre Simon Bolivar des jeunes du Venezuela exerce une activité sociale et solidaire dans le cadre de la Fundación del Estado para el Sistema Nacional de las Orquestas Juveniles e Infantiles de Venezuela (Fesnojiv), dont le but est d'initier les enfants les plus jeunes (dès l'âge de 2 ans) et les plus démunis à la pratique de la musique classique. Grâce au Sistema, le Venezuela compte, pour 22 millions d'habitants, 250 000 jeunes pratiquant la musique classique au sein de 126 orchestres, ainsi que 36 orchestres symphoniques professionnels, 15 000 professeurs de musique et 136 centres de formation et conservatoires. Ce projet a été mis en place à la fin des années 1970 par José Antonio Abreu, économiste, chef d'orchestre et homme politique, devenu en 1988 ministre de la Culture. Chaque enfant désireux de jouer reçoit un instrument, se voit affecter un tuteur et peut commencer très vite à pratiquer en formation, plusieurs heures par jour[2].

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Agence France-Presse, « Gustavo Dudamel entame son règne à la tête du Philharmonique de Los Angeles », sur http://qc.news.yahoo.com,‎ 2 octobre 2009 (consulté le 26 octobre 2009)
  2. Article "Une leçon de musique" de Télérama n° 2994 du 30 mai 2007

Liens externes[modifier | modifier le code]