Groupe Jean Coutu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean Coutu.

Le Groupe Jean Coutu (PJC) Inc.[1]

alt=Description de l'image Logo Jean Coutu.svg.
Création 22 juin 1973
Fondateurs Jean Coutu
Forme juridique Compagnie
Action TSX : PJC.A
Slogan On trouve de tout, même un ami!
Siège social Drapeau du Canada Longueuil, Drapeau : Québec Québec (Canada)
Direction Jean Coutu, président du C.A.
François J. Coutu, président et chef de la direction
Actionnaires 3958230 Canada Inc.,
Canadian Depository for Securities Co.,
Cede & Co
Activité Pharmacie, vente au détail
Produits Personnelle, Éco Santé
Filiales Centre d'information RX
Site web www.jeancoutu.com

Groupe Jean Coutu, fondée en 1969, est une entreprise québécoise spécialisée dans l'opération de pharmacies franchisées. Le groupe PJC est, depuis 2004, la 4e plus importante chaîne de pharmacies en Amérique du Nord. Son siège social est situé à Longueuil. Le 29 mai 2013, Jean Coutu a annoncé que le siège social, désormais trop petit à l'emplacement actuel, va déménager à Varennes, situé au bordure de l'autoroute 30 pour le coût de 190 millions de dollars. Les transferts s'effectueront en 2016[2].

Siège social, Longueuil

Description[modifier | modifier le code]

En novembre 2005, le groupe opère 2175 pharmacies corporatives et franchisées en Amérique du Nord, 1853 sous les bannières Brooks et Eckerd aux États-Unis et 320 magasins franchisés sous la bannière PJC au Canada[3]. Les pharmacies Jean Coutu sont également participantes du programme Air Miles. La compagnie est également connue pour sa gamme de produits exclusifs de marque "Personnelle", qui produit une grande variété d'items pharmaceutiques, hygiéniques et cosmétiques.

Une pharmacie Jean Coutu à Shédiac, au Nouveau-Brunswick.

Histoire[modifier | modifier le code]

Jean Coutu et Louis Michaud fondent leur première pharmacie (appelée « Pharm-Escomptes Jean Coutu ») en 1969 à Montréal. Principe révolutionnaire à l'époque, ils basent leur commerce sur la vente de produits pharmaceutiques à escompte et sur des heures d'ouverture prolongées.

En 1972, une filiale informatique est formée et portera le nom de « Centre d’information RX ltée » . Elle aura comme mission de développer et d’implanter des solutions technologiques pour améliorer l’efficacité de ses opérations.

En 1973, la société Farmico est fondée, précurseure du futur Groupe Jean Coutu, abrégé en PJC inc. À ce moment, le groupe ouvre un service de franchises. Le siège social est déménagé à Longueuil en 1976. Onze ans plus tard, PJC regroupe 118 franchises au Québec, en Ontario, au Nouveau-Brunswick.

Finalement, les deux fils de Jean Coutu prendront part à la direction de l'entreprise. Lorsqu'elle s'étend aux États-Unis, Michel dirige cette division. C'est lui qui pilotera l'acquisition des pharmacies Brooks, première grosse transaction du groupe en sol américain. François Jean, pour sa part, prendra le relais de son père pour la portion canadienne de l'entreprise.

En 2004, PJC acquiert les pharmacies Eckerd pour la somme de 2,4 milliards CAD[4] et s'impose en tant qu'un des leaders dans son domaine en Amérique du Nord. En 2005, l'intégration de ces pharmacies est plus difficile que prévu. Le 10 novembre 2005, pour soulager le fardeau de ses deux fils, Jean Coutu reprend le poste de PDG[5].

En 2005, le Centre d’information RX, situé près du siège social à Longueuil, est agrandi pour répondre à la croissance de l’entreprise. Les services informatiques sont centralisés et desservent les réseaux canadiens et américains, les sièges sociaux et les centres de distribution.

La construction du pavillon Jean-Coutu de la faculté de pharmacie de l'Université de Montréal a débuté en 2002 pour finalement être fonctionnel en 2005. Le Groupe PJC inc. a versé un don de 12,5 millions CAD pour sa construction.

En 2005, l'entreprise éprouve des problèmes d'approvisionnement de ses pharmacies aux États-Unis[6].

En août 2006, le groupe annonce la cession de toutes ses activités américaines à Rite Aid en échange de 32 % du capital-actions de cette dernière. La transaction est évaluée à 3,44 milliards USD[7].

Publicité[modifier | modifier le code]

Pendant plusieurs années, son slogan était : « On trouve de tout… même un ami! »

Les annonces publicitaires des pharmacies Jean-Coutu ont plutôt misé en 2005 sur l'utilisation humoristique du nom « Jean Coutu » dans diverses situations de la vie quotidienne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]