Gordyène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Gordyène, Gorduène, Corduène, Cordyène, Cardyène, Carduène, Korduène, Gordiane, Kordchayk ou Korčayk’ (en arménien Կորճայք) est une ancienne région du nord de la Mésopotamie située dans l'est de l'actuelle Turquie (province de Şırnak).

Histoire[modifier | modifier le code]

Incorporée au territoire de l'Urartu, la région entre dans l'orbite achéménide au VIe siècle av. J.-C., puis séleucide et ensuite parthe. Au début du Ier siècle av. J.-C. sous Tigrane II, elle est intégrée au royaume d'Arménie puis, après la défaite de Tigrane, à Rome jusqu'en 37, avant de retomber sous le contrôle des Parthes.

En 298 par la traité de Nisibe, Dioclétien l'incorpore à l'empire romain. En 363, Jovien doit toutefois la céder au roi sassanide Shapur II ; elle reste dans le giron sassanide jusqu'en 578, année pendant laquelle Maurice Ier l'incorpore à l'empire byzantin. Elle est ensuite conquise par les Arabes en 640.

Province arménienne[modifier | modifier le code]

Les quinze provinces de l'Arménie historique, avec la Gordyène au sud.

Selon le géographe arménien du VIIe siècle Anania de Shirak, la région était la sixième province de l'Arménie historique[1] (même si l'antique royaume n'a été contrôlé par l'Arménie que pendant environ 250 ans[2]), l'un des quatre bdeshkhs (« marche ») du royaume arménien[3]. Elle était divisée en 11 districts ou cantons (gavar, գավառ)[4] :

  • Korduk’ (Կորդուք) ;
  • Kordrik’ Verin (« Haut-Kordrik », Կորդիք վերին) ;
  • Kordrik’ Miǰin (« Moyen-Kordrik », Կորդիք միջին) ;
  • Kordrik’ Nerk’in (« Bas-Kordrik », Կորդիք ներքին) ;
  • A[yr]truank’ (Այտվանք) ;
  • Aygark’ (Այգասք) ;
  • Mot’ołank’ (Մոթողանք) ;
  • Orsirank’ (Որսիրանք) ;
  • Kart’unik’ (Կարթունիք) ;
  • Čahuk (Ճահուկ) ;
  • Ałbak P’ok’r (« Bas-Ałbak », Աղբակ Փոքր).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gérard Dédéyan (dir.), Histoire du peuple arménien, Toulouse, Éd. Privat,‎ 2007, 991 p. (ISBN 978-2-7089-6874-5), p. 43.
  2. (en) Richard G. Hovannisian (dir.), Armenian People form Ancient to Modern Times, vol. I : The Dynastic Periods: From Antiquity to the Fourteenth Century, Palgrave Macmillan, 2004 (ISBN 978-1403964212), p. 15.
  3. (en) Richard G. Hovannisian (dir.), op. cit., p. 16.
  4. (en) Robert H. Hewsen, Armenia: A historical Atlas, The University of Chicago Press, Chicago et Londres, 2001 (ISBN 0-226-33228-4), p. 102-103.