Gisèle Biémouret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gisèle Biémouret
Image illustrative de l'article Gisèle Biémouret
Fonctions
Députée de la 2e circonscription du Gers
En fonction depuis le 20 juin 2007
Élection 17 juin 2007
Réélection 17 juin 2012
Prédécesseur Gérard Dubrac
Conseillère générale du canton de Condom
En fonction depuis le 20 octobre 2002
Prédécesseur Gérard Dubrac
Biographie
Date de naissance 16 juin 1952 (62 ans)
Lieu de naissance Fleurance (Gers)
Nationalité Française
Parti politique PS
Profession Assistante parlementaire

Gisèle Biémouret, née le 16 juin 1952 à Fleurance (Gers), est une femme politique française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir été exploitante agricole entre 1970 et 1981 et commerçante à Condom de 1981 et 1984, elle travaille pour le syndicat agricole Mouvement de défense des exploitants familiaux (Modef) jusqu'en 1992, puis comme secrétaire médicale à l'hôpital d'Agen entre 1994 et 1996.

Ardente défenseure de la cause féminine et adhérente au PS depuis 1974, elle est élue conseillère municipale de Mas-d'Auvignon en 1995, et devient suppléante et assistante parlementaire d'Yvon Montané, député de la deuxième circonscription du Gers entre 1997 et 2002.

Élue conseillère générale du canton de Condom à la faveur d'une cantonale partielle en 2002, elle prend une vice-présidence du conseil général du Gers en 2004, et préside la Maison départementale de l'enfance et de la famille. Puis, le 17 juin 2007, elle fait basculer cette circonscription à gauche en battant le sortant Gérard Dubrac, député-maire UMP de Condom. Elle fait partie du groupe socialiste à l'Assemblée nationale.

Numéro 2 de la liste de gauche au municipales de 2008 à Condom, menée par Bernard Gallardo, qui est élu maire, elle préfère demeurer simple conseillère municipale pour conserver son mandat départemental pour lequel elle est reconduite la même année.

Elle est réélue député de la deuxième circonscription au terme des élections législatives de 2012.

Mandats[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]