Giovanni Baglione

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'Amour Divin et l'Amour Profane (1602-1603) - huile sur toile, 179 × 118 cm. Staatliche Museen, Berlin.

Giovanni Baglione (Rome, 1566 – Rome, 30 décembre 1643) est un peintre italien et un historien de l'art du début du baroque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de Francesco Morelli, Giovanni Baglione travailla principalement à Rome, initialement dans le style maniériste. Il fut connu pour son animosité envers Le Caravage, dont le style l'influença beaucoup. Le Caravage fut obligé de quitter Rome après que Baglione l'accusa de plagiat.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Ses œuvres principales sont des fresques dans la Basilique Sainte-Marie-Majeure de Rome. Dans l'église Santa Maria dell'Orto, ses représentations de Scènes de la Vie de la Vierge et de Saint Sébastien peuvent encore être vues. Il a aussi peint une Cène à l'église San Nicola in Carcere de Rome, un Saint Étienne dans la cathédrale de Pérouse, une Sainte Catherine dans la cathédrale de Loreto et dans le transept de Saint-Jean de Latran, San Filippo, Offerta dei vasi fatta da Costantino a Silvestro (1600). La série de peintures représentant Les neuf muses achetée à l'époque par Marie de Médicis se trouve aujourd'hui au musée des beaux-arts d'Arras.

Le pape Paul V l'ordonne chevalier de l'Ordre du Christ pour son travail dans la Basilique Saint-Pierre

Sa peinture L'Amour Divin et l'Amour Profane est une réponse à L'Amour victorieux du Caravage.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Il a écrit deux livres :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :