Geoffrey Oryema

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Geoffrey Oryema lors d'un concert à Mayence, Allemagne, 13.03.2001.

Geoffrey Oryema est un musicien, auteur-compositeur et chanteur de rock/world music, né le 16 avril 1954 à Soroti, en Ouganda. Il se réfugie en France en 1977 pour fuir la dictature d'Amin Dada après l'assassinat de son père, le ministre Erinayo Wilson Oryema, en traversant la frontière caché dans le coffre d'une voiture. Il s'établit à Lillebonne (Seine-Maritime) en 1989, se marie peu après et devient français par la suite.

Il a enregistré son premier album Exile en 1990, produit par Brian Eno, et édité par le label Real World par Peter Gabriel. Il s'accompagne pour créer sa musique de divers instruments typiquement africains, dont la kora, la nang et le lukeme, mais ne dédaigne pas non plus la guitare électrique et les instruments rock. Le guitariste français Jean-Pierre Alarcen l'accompagne longtemps, puis est rejoint par Dominique Gastrein (claviers), Patrick Buchmann (batterie, percussions, chant), Loy Ehrlich (claviers) et Nicolas Fiszman (basse). S'ensuivent de nombreux concerts à travers le monde (USA, Japon, Brésil, Europe) dans le cadre des festivals W.O.M.A.D. avec Peter Gabriel, Midnight Oil Arrested Development. Il se produit notamment à Woodstock 94 qui célébrait les 25 ans du mythique festival.

En 1994, il collabore avec Tonton David et Manu Katché pour la bande originale du film Un Indien dans la ville ; la chanson thème, Chacun sa route, connaitra un énorme succès et permettra à Tonton David d'acquérir une plus grande notoriété.

A partir de 2006, il est accompagné sur scène et en studio par son fils Oceng Oryema (batterie, percussions) et par Chaek Sylla (guitares, sampler, chant), remplacé en 2013 par Ali Otmane et rejoint par Kevin Gravier (basse, contrebasse). En 2010, il part en Russie enregistrer From The Heart avec Tony Levin et Alex Swift.

Il chante en anglais, en acholi, en kiganda, en lingala et en français. Dès ce premier album, il a rapidement connu un succès international avec Ye Ye Ye (générique de l'émission de France 2, Le Cercle de minuit) ou encore Land of Anaka, coécrit avec Brian Eno et dont Peter Gabriel assure les chœurs. La presse française et internationale l'a souvent dépeint comme un « Leonard Cohen africain ».

Il s'affirme de plus en plus comme un artiste africain assumant ses influences rock, créateur et artiste à part entière et très apprécié sur la scène musicale internationale comme Lokua Kanza ou Richard Bona.

Discographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]