Gare de Redon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Redon
Image illustrative de l'article Gare de Redon
Bâtiment voyageurs
Localisation
Pays France
Ville Redon
Adresse place Michel Macé
35600 Redon
Coordonnées géographiques 47° 39′ 06″ N 2° 05′ 19″ O / 47.651666, -2.088611 ()47° 39′ 06″ Nord 2° 05′ 19″ Ouest / 47.651666, -2.088611 ()  
Gestion et exploitation
Propriétaire RFF / SNCF
Exploitant SNCF
Services TGV
Intercités : Intercités
TER Bretagne et Pays de la Loire
Caractéristiques
Ligne(s) Rennes - Redon
Savenay - Landerneau
Voies 5
Quais 3
Transit annuel 678 000[1] (en 2011)
Altitude 12 m
Historique
Mise en service 1862
Correspondances
Bus et cars Intermodalité

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

(Voir situation sur carte : Ille-et-Vilaine)
Redon

Géolocalisation sur la carte : Bretagne

(Voir situation sur carte : Bretagne)
Redon

La gare de Redon est une gare ferroviaire française des lignes de Rennes à Redon et de Savenay à Landerneau, située au centre ville de Redon dans le département de l'Ille-et-Vilaine en région Bretagne.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par le TGV Atlantique, des trains intercité, et des trains express régionaux des réseaux TER Pays de la Loire et TER Bretagne. Gare de bifurcation de deux importantes lignes ferroviaires de la Bretagne Sud, elle est située à environ : h 35 de Quimper, 55 minutes de Lorient et 25 min. de Vannes et permet de rejoindre Nantes en 40 min, Rennes en 35 min et la gare de Paris-Montparnasse en h 40.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 12 m d'altitude, la gare de Redon est située au point kilométrique (PK) 511,364 de la ligne de Savenay à Landerneau, entre les gares de Sévérac et Malansac, à l'origine s'intercalait la gare de Saint-Jacut aujourd'hui fermée. C'est aussi une gare de bifurcation, extrémité de la ligne de Rennes à Redon.

L'intérieur de la gare, avec les bâtiments, les voies, les quais et les automotrices électriques Z 27648 et Z 27796 des TER Bretagne
L'intérieur de la gare, avec les bâtiments, les voies, les quais et les automotrices électriques Z 27648 et Z 27796 des TER Bretagne.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1857 Redon est déjà un important site maritime avec son port à flot ouvert depuis deux ans[2], qui permet la remontée des marchandises vers Rennes par la Vilaine, lorsque le conseil municipal est informé des projets de la compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans (PO) et de la compagnie des chemins de fer de l'Ouest (L'Ouest), concernant l'implantation d'une gare de bifurcation en ville. Favorable au progrès représenté par l'arrivée du train, le conseil, par l'intermédiaire de son maire Louis Thélohan, conteste néanmoins le tracé et fait des contrepropositions[2]. Les compagnies et leurs ingénieurs rejettent ces propositions et lancent les travaux, qui vont suffisamment perturber le fonctionnement de la ville pour mener à la démission[2] du maire.

Les délais sont respectés, la gare est mise en service et inaugurée le 21 septembre 1862[2], comme la ligne de Rennes à Redon de la compagnie de l'Ouest, et la section de Savenay à Lorient de la compagnie du PO. Cette gare d'utilisation commune, appartient presque en totalité (bâtiments, quais, voies et cours) au PO qui l'a construite, l'Ouest n'étant propriétaire que d'un petit tronçon de voie en direction de Rennes (680 mètres).

Le fonctionnement d'une gare utilisée par deux compagnies n'est pas facile, le 18 avril 1873, elles signent une convention permettant une gestion communautaire de l'ensemble des services et notamment ceux des voyageurs et marchandises, deux tiers des dépenses vont à la compagnie du PO et un tiers à l'Ouest. Néanmoins le PO conserve, le service de traction (mouvements et manœuvres) et l'entretien des machines utilisées. La gare dispose d'un dépôt, pour huit locomotives à vapeur abritées dans une remise circulaire.

Service voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

L'intérieur de la gare, avec le bâtiment voyageur et son quai latéral, vu du premier quai central.
L'intérieur de la gare, avec le bâtiment voyageur et son quai latéral, vu du premier quai central.

Gare SNCF, elle dispose[3] d'un bâtiment voyageurs avec guichet ouvert tous les jours (guichet fermé le dimanche). Elle est équipée pour l'accessibilité des personnes à mobilité réduite et de divers équipements, notamment des distributeurs automatiques de titres de transport TER et des parkings sont aménagés pour les vélos et les véhicules routiers.

Desserte[modifier | modifier le code]

Redon est desservie par le TGV Atlantique qui circule entre Paris-Montparnasse et Quimper, via Rennes.

La gare est aussi desservie par des trains Intercités qui effectuent les missions suivantes[4] :

  • Quimper - Nantes (un aller-retour par jour) ;
  • Quimper - Bordeaux (un aller-retour par jour) ;
  • Bordeaux - Rennes (un aller le vendredi et le dimanche).

C'est également une gare régionale desservie par des trains TER Pays de la Loire :

Et par des trains TER Bretagne  :

Certains TER interrégionaux Bretagne et Pays de la Loire effectuent les relations suivantes :

  • Nantes - Rennes[5],[6] ;
  • Nantes - Quimper - Brest[11],[12] dont certains sont acouplés à un TER Rennes - Quimper entre Redon et Quimper.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parc à vélos et un parking pour les véhicules sont aménagés[3].

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Trafic voyageurs des principales gares bretonnes p 11 [1]
  2. a, b, c et d Site Ouest-France, Redon et sa gare, une histoire vieille de 150 ans, article de presse, rubrique actualité Redon, 24 février 2010 lire en ligne (Consulté le 15 août 2010).
  3. a et b Site SNCF TER Bretagne, Informations pratiques sur les gares : Gare de Redon lire en ligne (consulté le 14 août 2010).
  4. [PDF] Fiche horaire n°731 « Quimper Nantes La Rochelle Bordeaux Toulouse » sur la page Horaires travaux lignes d'Intercités de la SNCF, valable du 15 décembre 2013 au 5 juillet 2014, consultée le 29 juin 2014.
  5. a et b [PDF] Fiche horaire n°2 du TER Pays de la Loire, valable du 5 mai au 5 juillet 2014, consultée le 29 juin 2014.
  6. a et b [PDF] Fiche horaire n°2 du TER Pays de la Loire, valable du 6 juillet au 28 septembre 2014, consultée le 29 juin 2014.
  7. [PDF] Fiche horaire n°3 du TER Pays de la Loire, valable du 15 décembre 2013 au 13 décembre 2014, consultée le 29 juin 2014.
  8. [PDF] Fiche horaire n°15 du TER Bretagne, valable du 6 juillet au 24 août 2014, consultée le 29 juin 214.
  9. [PDF] Fiche horaire n°19 du TER Bretagne valable du 6 juillet au 24 août 2014, consultée le 29 juin 2014.
  10. [PDF] Fiche horaire n°2 du TER Bretagne, valable du 6 juillet au 24 août 2014, consultée le 29 juin 2014.
  11. [PDF] Fiche horaire n°2 bis du TER Pays de la Loire, valable du 5 mai au 5 juillet 2014, consultée le 29 juin 2014.
  12. [PDF] Fiche horaire n°2 bis du TER Pays de la Loire, valable du 6 juillet au 13 décembre 2014, consultée le 29 juin 2014.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Pierre Nennig, « Gare de Redon », dans Le chemin de fer de Bretagne Sud, JPN éditions, Guérande, 2008 (ISBN 2-9519898-5-7), p. 82-84

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Quimper Vannes TGV Rennes Paris-Montparnasse
Lorient Vannes TGV Nantes Lille-Europe
Quimper Vannes TGV Nantes Lille-Europe
Bordeaux-Saint-Jean Pontchâteau Intercités Rennes Rennes
Bordeaux-Saint-Jean Pontchâteau Intercités Vannes Quimper
Quimper Questembert TER Bretagne /
Pays de la Loire
Saint-Gildas-des-Bois Nantes
Nantes Saint-Gildas-des-Bois TER Bretagne /
Pays de la Loire
Messac - Guipry Rennes
Savenay
Nantes
Sévérac TER Pays de la Loire Terminus Terminus
Vannes Malansac TER Bretagne Terminus Terminus
Terminus Terminus TER Bretagne Massérac Rennes
Quimper Questembert TER Bretagne Messac - Guipry Rennes