Francisco Vásquez de Coronado

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Francisco Vázquez.
Expédition de Coronado
Expéditions de Coronado et de Hernando de Alarcón (1540-1542)

Francisco Vásquez de Coronado (né à Salamanque en 1510 - décédé à Mexico le 22 septembre 1554) était un conquistador espagnol qui a voyagé à travers le Nouveau-Mexique et le sud-ouest des actuels États-Unis entre 1540 et 1542.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après son arrivée sur le continent américain, Coronado se distingue par sa capacité à apaiser et à pacifier les indigènes. Il est donc nommé gouverneur de Nouvelle-Galice (actuellement Sinaloa et Nayarit au Mexique) en 1538. Il est envoyé en voyage vers le nord, au Nouveau-Mexique où il rencontre Marcos de Niza qui lui a parlé des fabuleuses richesses d'une cité appelée Cibola. Ceci aiguise l'intérêt de Coronado qui décide de se lancer à la recherche de cette cité d'or. Il part en 1540, accompagné par une troupe composée de 340 Espagnols, 300 alliés indigènes et un millier d'esclaves indiens et africains.

Suivant la côte de la mer de Cortés, il progresse vers le nord et le Sonora, traverse la Gila et arrive à Cibola, à l'ouest de ce qui est aujourd'hui l'État du Nouveau-Mexique. Cependant, la déception a été de taille : bien loin de la cité d'or prospère décrite par Marcos, Cibola n'était en fait qu'un village d'Indiens Zuñi. Marcos est renvoyé au Mexique pour son mensonge.

Coronado conquiert Cibola et explore six autres villages Zuni. Il lance de nombreuses autres expéditions : Melchior Diaz est envoyé vers le Colorado à la rencontre de Hernando de Alarcón chargé d'apporter des provisions à Coronado. Pedro de Tovar est envoyé au nord et entend parler d'une grande rivière un peu plus à l'ouest du fleuve Coronado. García López de Cárdenas, envoyé à la recherche de ce cours d'eau, est le premier Européen à voir le Grand Canyon. Hernando de Alvarado est envoyé vers l'est et trouve des villages autour du Río Grande. Il s'installe dans l'un d'entre eux pour passer l'hiver (à Tiguex, aujourd'hui Bernalillo au Nouveau-Mexique). Pendant leur hivernation, les membres de l'expédition doivent repousser des attaques nombreuses d'Indiens.

Coronado rencontre alors un Indien qu'il surnomme Le Turc et qui lui parle de Quivira, une terre riche au nord-ouest. Il décide de partir à sa recherche, prenant Le Turc comme guide. Ils traversent le Nord du Nouveau-Mexique et le Nord du Texas actuel. Cependant, le Turc ment sur le chemin à prendre, ou du moins Coronado le pense-il : il fait donc exécuter son guide.

D'autres indigènes lui permettent d'atteindre Quivira, un village près de l'actuel Lindsborg au Kansas, mais sa déception se répète. Les Indiens Quivira (appelés ensuite Indiens Wichita) ne sont pas riches, le village n'offrant que des huttes aux toits de chaume, le tout sans une once d'or dans les parages. Coronado retourne alors à Tiguex où il a laissé le gros de ses forces et où il passe un nouvel hiver.

En 1542, il retourne au Mexique par là où il était venu, mais avec seulement 100 hommes. Même si cette expédition a été un désastre (hormis la découverte du Grand Canyon), il reste gouverneur de Nouvelle Galice jusqu'en 1544, puis il se retire à Mexico où il meurt en 1554.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :