Francis George

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Francis Eugene George
Image illustrative de l'article Francis George
Biographie
Naissance
à Chicago, Illinois (États-Unis)
Ordre religieux Oblats de Marie-Immaculée
Ordination sacerdotale par Mgr Raymond Peter Hillinger
Décès (à 78 ans)
à Chicago, Illinois (États-Unis)
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le pape Jean-Paul II
Titre cardinalice Cardinal-prêtre
de S. Bartolomeo all’Isola
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par Mgr Agostino Cacciavillan
Dernier titre ou fonction Archevêque de Chicago (Illinois, États-Unis)
Archevêque de Chicago
7 avril 1997 – 20 septembre 2014
Précédent Joseph Bernardin Blase Cupich Suivant
Archevêque de Portland en Oregon
30 avril 1996 – 7 avril 1997
Précédent William Joseph Levada John George Vlazny Suivant
Évêque de Yakima
10 juillet 1990 – 30 avril 1996
Autres fonctions
Fonction religieuse
  • Président de l'USCCB (2007 - 2010)

Blason
« Christo gloria in Ecclesia »
(it) Notice sur www.vatican.va
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org
(en) Articles sur www.cardinalrating.com

Francis Eugene George, né le et mort le [1], à Chicago, est un cardinal catholique américain, archevêque de Chicago.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Francis George est né le 16 janvier 1937 à Chicago dans l'Illinois, de Francis J. et Julia R. (née McCarthy) George[2]. Il reçoit sa première éducation dans l'école paroissiale de l'église Saint-Pascal au nord-ouest de Chicago[2].

Il est atteint de la polio à l'âge de 13 ans[3]. En raison de son handicap, il est rejeté par le séminaire préparatoire archidiocésain Qugley, il continue alors ses études au séminaire préparatoire St. Henry à Belleville, lycée-séminaire des Missionnaires Oblats de Marie-Immaculée[4]. Il rejoint les Missionnaires Oblats le 14 août 1957[2]. Il poursuit ensuite ses études au noviciat des Oblats à Godfrey avant d'entrer au séminaire de Notre-Dame des Neiges à Pass Christian dans le Mississippi[5].

George est ensuite envoyé étudier la théologie à l'Université d'Ottawa au Canada. Il fait sa profession solennelle en tant que membre des Missionnaires Oblats le 8 septembre 1961[5].

Prêtrise[modifier | modifier le code]

Francis George est ordonné prêtre le 21 décembre 1963 par Mgr Raymond Hillinger[2]. Il obtient un baccalauréat en théologie à l'Université d'Ottawa en 1964, suivi d'une maîtrise ès arts en philosophie à l'Université catholique d'Amérique à Washington DC en 1965. Il enseigne ensuite au Séminaire Notre-Dame des Neiges à Pass Christian de 1964 à 1969, en 1968 de l'Université de Tulane en Nouvelle-Orléans dans la Louisiane et à l'Université Creighton à Omaha, Nebraska (1969-1973)[2].

Au cours de ses missions d'enseignement, George obtient un doctorat en philosophie à l'Université américaine de Tulane en 1970, et une maîtrise en théologie de l'Université d'Ottawa en 1971. Il sert comme supérieur provincial de la Province du Midwest pour les missionnaire Oblats de Saint-Paul, et en 1974 il devient le vicaire général de son ordre religieux[5], il reste alors basé à Rome pendant 12 ans. Il obtient un doctorat en théologie de l'Université pontificale urbanienne en 1988, avec une thèse intitulée: « Inculturation et de communion ».

Il retourne en 1987 aux États-Unis, où il sert en tant que coordinateur du Cercle des boursiers au Centre pour l'étude de la foi et de la culture à Cambridge, Massachusetts.

Évêque[modifier | modifier le code]

Le 10 juillet 1990, il est nommé évêque de Yakima dans l'État de Washington par le pape Jean-Paul II. Il est consacré le 21 septembre suivant par l'archevêque Agostino Cacciavillan, alors pro-nonce apostolique aux États-Unis, assisté des évêques Roger Schwietz et William Skylstad, en l'église de la Sainte-Famille à Yakima. Il choisit comme devise épiscopale : Christo Floria in Ecclesia.

En avril 1996, il est transféré au siège métropolitain de Portland en Oregon. Moins d'un an plus tard, le 7 avril 1997, Jean-Paul II le nomme archevêque de Chicago pour succéder au cardinal Joseph Bernardin décédé quelques mois plus tôt. Le pape François accepte sa démission le 20 septembre 2014[6].

Cardinal[modifier | modifier le code]

Il est créé cardinal lors du consistoire du avec le titre de cardinal-prêtre de Saint-Barthélemy-en-l'Île (S. Bartolomeo all’Isola). Il participe aux conclaves de 2005 et de 2013 qui élisent respectivement les papes Benoît XVI et François.

Après en avoir été le vice-président depuis 1994, il est élu président de la Conférence des évêques catholiques des États-Unis en novembre 2007.

Il meurt le 17 avril 2015 à l'âge de 78 ans d'un cancer[7].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. «Cardinal Francis George, Key Catholic Orthodoxy Voice, Dies »,abcnews.go.com, 17 avril 2015.
  2. a, b, c, d et e (en) Archidiocèse de Chicago, « His Eminence, Francis Eugene George, O.M.I., Cardinal Archbishop Emeritus of Chicago », sur archicago.org,‎ (consulté le 1 mai 2015)
  3. (en) Catholic news agency, « Cardinal George a hero to polio survivors », sur catholicnewsagency.com,‎ (consulté le 1 mai 2015)
  4. Kerrill Tamara, « The pride of St. Pascal's », Chicago Sun-Times,‎
  5. a, b et c (en) Archidiocèse de Portland, « Archbishop Francis Eugene George, OMI », sur archdpdx.org (consulté le 1 mai 2015)
  6. (it) Bureau de presse du Saint-Siège, « Rinunce e nomine », sur press.vatican.va,‎ (consulté le 20 septembre 2014)
  7. Radio Vatican, « Le cardinal George est mort », sur news.va,‎ (consulté le 20 avril 2015)
  8. (pl) « M.P. 2010 nr 27 poz. 250 », sur isap.sejm.gov.pl (consulté le 1 mai 2015)
  9. Titulaires dans le collège des cardinaux sur ordinecostantiniano.it