Vicaire général

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ornement extérieur de l'écu d'un vicaire général.

Un vicaire général (ou grand-vicaire) est un officiel qui supplée ou remplace pour un temps déterminé un Ordinaire ecclésiastique dans l’exercice de sa responsabilité juridictionnelle au sein d’une communauté de l’Église catholique. Dans un diocèse il est nécessairement prêtre.

Dans un diocèse[modifier | modifier le code]

Dans le cas d’un diocèse le vicaire général, qui doit être prêtre mais pas nécessairement évêque, est nommé par celui qu’il est appelé à seconder ou remplacer dans ses fonctions. Selon le droit de l'Église, l'évêque lui donne une délégation de ses propres responsabilités. Tout diocèse doit avoir un vicaire général [Can.475§1]. Il ne peut être un parent de l’évêque.

Le vicaire général doit être prêtre, avoir au moins 30 ans et posséder un doctorat ou licence en droit canon ou théologie, ou faire montre d’une compétence plus qu’ordinaire dans ces sciences ecclésiastiques [Can.478§1]. S’il est évêque il est également appelé ‘évêque auxiliaire’.

L’évêque d’un diocèse peut nommer également un ou plusieurs vicaires épiscopaux qui ont une juridiction semblable à celle d’un vicaire général mais pour une partie territoriale du diocèse, un secteur apostolique particulier ou un groupe déterminé de fidèles.

Les vicaires généraux ayant souvent une bonne expérience des responsabilités pastorales qu’entraine une charge épiscopale, ainsi que du fonctionnement administratif d'un diocèse, sont les premiers choix lorsqu'il est question de nommer un nouvel évêque.

Dans les ordres religieux[modifier | modifier le code]

Tout comme un évêque diocésain le supérieur général d’un ordre religieux peut avoir un vicaire général, qui mutatis mutandis, a les mêmes fonctions de substitution ou suppléance. Si l’ordre religieux n’est pas clérical le ‘vicaire général’ n’est pas nécessairement prêtre. Il n’est pas prélat.