Joseph Bernardin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Joseph Bernardin
Biographie
Naissance
à Columbia (États-Unis)
Ordination sacerdotale
Décès (à 68 ans)
à Chicago
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Jean-Paul II
Titre cardinalice Cardinal-prêtre
de Gesù Divin Lavoratore
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par le
Mgr Paul Hallinan (en)
Archevêque de Chicago (Illinois)
8 juillet 1982 – 14 novembre 1996 (décès)
Précédent John Patrick Cody Francis George Suivant
Archevêque de Cincinnati (Ohio)
21 novembre 1972 – 8 juillet 1982
Évêque titulaire de Lugura
Évêque auxiliaire d'Atlanta (Georgie
9 mars 1966 – 21 novembre 1972

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Joseph Bernardin, né le à Columbia en Caroline du Sud et mort le à Chicago, était un cardinal américain, archevêque de Chicago de 1982 à sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Prêtre[modifier | modifier le code]

Joseph Bernardin est ordonné prêtre le pour le diocèse de Charleston en Caroline du Sud.

Évêque[modifier | modifier le code]

Nommé évêque auxiliaire d'Atlanta en Géorgie le 9 mars 1966 avec le titre d'évêque in partibus de Lugura, il est consacré le 26 avril suivant, à l'âge de 38 ans. Il se retire de cette charge le .

Le , il est nommé archevêque de Cincinnati dans l'Ohio avant de devenir archevêque de Chicago dans l'Illinois le .

Barack Obama dit de lui qu'il l'avait alors positivement influencé quand il était à Chicago : « [Il] a été fortement pro-vie, il ne s’est jamais tu de cette question, mais a été très cohérent de parler de manière entière sur un éventail de questions qui lui semblaient être pro-vie. Ce qui signifie qu’il était préoccupé par la pauvreté, par la façon dont les enfants étaient traités, par la peine de mort, par la politique étrangère[1]. »

Cardinal[modifier | modifier le code]

Il est créé cardinal par le pape Jean-Paul II lors du consistoire du avec le titre de cardinal-prêtre de Gesù Divin Lavoratore.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Barack Obama : « La tradition catholique a eu une grande influence sur ma vie » », La Croix,‎ 5 juillet 2009 (consulté le 6 juillet 2009)