Francesco De Sanctis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir De Sanctis.

Francesco De Sanctis

alt=Description de l'image Francesco De Sanctis ritratto.jpg.
Activités écrivain
critique littéraire
philosophe
universitaire
personnalité politique
Naissance 28 mars 1817
Morra Irpino, Campanie
Décès 29 décembre 1883 (à 66 ans)
Naples, Drapeau de l'Italie Italie
Langue d'écriture italien
Francesco De Sanctis
Fonctions
Ministre de l'Instruction publique
17 mars 186112 juin 1861
Monarque Victor-Emmanuel II de Savoie
Président du Conseil Camillo Benso, comte de Cavour
12 juin 18613 mars 1862
Monarque Victor-Emmanuel II de Savoie
Président du Conseil Bettino Ricasoli
24 mars 187819 décembre 1878
Monarque Victor-Emmanuel II de Savoie
Président du Conseil Benedetto Cairoli
25 novembre 18792 janvier 1881
Monarque Victor-Emmanuel II de Savoie
Président du Conseil Benedetto Cairoli
Biographie
Nationalité italienne
Parti politique Gauche historique

Francesco De Sanctis (né le 28 mars 1817 à Morra Irpino, Campanie et mort le 29 décembre 1883 à Naples) est un écrivain, critique littéraire, philosophe et universitaire italien, généralement considéré comme le plus important spécialiste de littérature italienne au XIXe siècle. Il fut également un homme politique, député et ministre de l'Instruction publique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir effectué ses études secondaires à Naples, Francesco De Sanctis se forme auprès de Basilio Puoti. Il enseigne ensuite dans un cours privé. Impliqué dans le gouvernement révolutionnaire napolitain établi en 1848, il est emprisonné pendant trois ans à Naples. Ayant acquis une réputation européenne par sa critique de l'œuvre de Dante, il est nommé professeur à Zurich.

En 1860, il est nommé ministre de l'Instruction publique à Naples, poste qu'il occupera à nouveau en 1878-1879. Élu député en 1861, il siège à la Chambre.

De Sanctis devient en 1871 professeur de littérature comparée à l'université de Naples. Son Histoire de la littérature italienne (Storia della letteratura italiana), publiée en deux volumes en 1870 et 1871, est la première du genre.

Parmi les élèves sur lesquels il a exercé une influence notable, on peut citer le philosophe Benedetto Croce.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Saggi critici, Rondinella, Naples, 1849
  • La prigione, Benedetto, Turin, 1851
  • Schopenhauer e Leopardi, 1858
  • Saggi critici, Morano, Naples, 1869
  • Storia della letteratura italiana, Morano, Naples, 1870
  • Un viaggio elettorale, Morano, Naples, 1876
  • Studio sopra Emilio Zola, Rome, XVI, 1878
  • Nuovi saggi critici,, Morano, Naples, 1879
  • Zola e l'assommoir, Treves, Milan, 1879
  • Saggio sul Petrarca, Morano, Naples, 1883
  • Studio su G.Leopardi, éd. par R. Bonari, Morano, Naples, 1885
  • La giovinezza di Francesco De Sanctis, éd. par Pasquale Villari, Morano, Naples, 1889
  • Purismo illuminismo storicismo, scritti giovanili e frammenti di scuola, lezioni, éd. par A. Marinari, 3 vol. , Einaudi, Turin, 1975
  • La crisi del romanticismo, scritti dal carcere e primi saggi critici, éd. par M. T. Lanza, introd. de G. Nicastro, Einaudi, Turin, 1972
  • Lezioni e saggi su Dante, corsi torinesi, zurighesi e saggi critici, éd. par S. Romagnoli, Einaudi, Turin 1955, 1967
  • Saggio critico sul Petrarca, éd. par N. Gallo, introd. de N. Sapegno, Einaudi, Turin, 1952
  • Verso il realismo, prolusioni e lezioni zurighesi sulla poesia cavalleresca, frammenti di estetica e saggi di metodo critico, éd. par N. Borsellino, Einaudi, Turin, 1965
  • Storia della letteratura italiana, éd. par N. Gallo, introd. de N. Sapegno, 2 vol. , Einaudi, Turin, 1958
  • Manzoni, éd. par C. Muscetta et D. Puccini, Einaudi, Turin, 1955
  • La scuola cattolica-liberale e il romanticismo a Napoli, éd. par C. Muscetta et G. Candeloro, Einaudi, Turin, 1953
  • Mazzini e la scuola democratica, éd. par C. Muscetta et G. Candeloro, Einaudi, Turin, 1951, 1961
  • Leopardi, éd. par C. Muscetta et A. Perna, Einaudi, Turin, 1961
  • L'arte, la scienza e la vita, nuovi saggi critici, conferenze e scritti vari, éd. par M. T. Lanza, Einaudi, Turin, 1972
  • Il Mezzogiorno e lo Stato unitario, scritti e discorsi politici dal 1848 al 1870, éd. par F. Ferri, Einaudi, Turin, 1960
  • I partiti e l'educazione della nuova Italia, éd. par N. Cortese, Einaudi, Turin, 1970
  • Un viaggio elettorale, seguito da discorsi biografici, dal taccuino elettorale e da scritti politici vari, éd. par N. Cortese, Einaudi, Turin, 1968
  • Epistolario (1836-1862), éd. par G. Ferretti, M. Mazzocchi Alemanni et G. Talamo, 4 vol.  1956-1969
  • Lettere a Pasquale Villari, éd. par Felice Battaglia, Einaudi, Turin, 1955
  • Lettere politiche (1865-80), éd. par A. Croce et G. B. Gifuni, Ricciardi, Milan-Naples, 1970
  • Lettere a Teresa, éd. par A. Croce, Ricciardi, Milan-Naples, 1954
  • Lettere a Virginia, éd. par Benedetto Croce, Laterza, Bari, 1917
  • Mazzini, éd. par Vincenzo Gueglio, Gênes, Fratelli Frilli, 2005 (ISBN 88-7563-148-4)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :