Frères du Sacré-Cœur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La congrégation des Frères du Sacré-Cœur a vu le jour à Lyon en 1821. Le Père André Coindre, né en 1787, en est le fondateur et la dirigea comme Supérieur général jusqu'à sa mort en 1826.

Initialement, elle s'appelait congrégation des Sacrés-cœurs de Jésus et Marie, avant de s'appeler Congrégation du Sacré-Cœur en 1872.

André Coindre s'est laissé émouvoir par l'état d'abandon dans lequel se trouvaient alors des jeunes garçons qu'il connaissait. Il a voulu, en fondant un nouvel institut de Frères que ces derniers se fassent proches des jeunes délaissés en leur enseignant un métier et en les aidant à trouver un sens à leur vie.

En résumé :

  • il ouvre la Providence du Pieux-Secours de Lyon pour des enfants et des jeunes dans le but de les éduquer et les préparer à la vie ;
  • il se rend au Sanctuaire de Notre-Dame de Fourvière avec ses premiers disciples pour leur consécration comme religieux éducateurs ;
  • il donne à ses Frères les premières Règles pour qu'ils puissent s'orienter dans leur vie communautaire et apostolique ;
  • il met sa Congrégation sous le patronage du Cœur de Jésus et du Cœur immaculé de Marie ;
  • il se montre sensible aux besoins de son temps en ouvrant des écoles rurales dans plusieurs diocèses de France, sans se limiter à son diocèse d'origine.

La congrégation compte[Quand ?] 1 200 Frères dans 32 pays. Ils dirigent des écoles, collèges, lycées, orphelinats, et instituts pour sourds-muets dans 32 pays.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Collectif : Institut des Frères du Sacré-Cœur, Paris, collection "Les Ordres Religieux", Letouzey et Ané, 1923.
  • Collectif : Les Frères du Sacré-Cœur, Historique de l'Institut 1821-1956, Rome, Maison Généralice, 1956.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]