Famille Della Rovere

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le pape Jules II, peint par Raphael.

La famille Della Rovere est une famille noble italienne originaire du Piémont qui s'illustra dans l'histoire de l'Italie au cours de plusieurs siècles. Elle compte parmi ses membres deux papes (Sixte IV et Jules II), plusieurs cardinaux, ainsi qu'un doge de Gênes. Au début du XVIe siècle, l'une des branches de la famille obtient le duché d'Urbino.

Historique[modifier | modifier le code]

Blason familial : D'azur au rouvre d'or aux rameaux passés en sautoir (armes parlantes)

L'histoire de la noble famille italienne Della Rovere est complexe. La famille apparaît au début du XIIIe siècle à Turin, où elle exerce des activités financières et commerciales.

Le mariage entre Muzio Asinari et Margherita della Rovere, en 1279, montre l'existence de rapports économiques et de parenté entre la famille d’Asti et celle de Turin. Toutefois, entre cette date et le dernier quart du XVe siècle, il n'y a pas d'autres témoignages de Della Rovere à Asti.

Entre temps, au cours du XVe siècle, les Della Rovere turinois avaient atteint le statut de seigneur de Vinovo, en commençant la construction d'un nouveau château. L'ascension de la famille au sein de la noblesse piémontaise se fit par des acquisitions de charges ecclésiastiques extrêmement prestigieuses et l'obtention de fonctions diplomatiques, bureaucratiques et financières à la cour de Savoie.

L'élection au trône pontifical en 1471 de Sixte IV (Francesco della Rovere) vint compliquer les choses : Francesco della Rovere n'appartenait pas à la lignée, mais était issu d’une modeste famille homonyme de Savone. Toutefois, entre les familles, toutes deux fréquentant les hauts milieux ecclésiastiques, se tissèrent des liens étroits, ce qui tend à les confondre.

Les armoiries trouvées à Asti font référence à cette seconde phase de l’histoire de la famille, en relation avec la nomination de Giovanni della Rovere en tant que chanoine de la cathédrale en 1473 et avec l'acquisition du château de Cisterna d'Asti la même année par les Della Rovere.

Grâce aux privilèges obtenus par l’élection au trône pontifical, les membres de la famille occupèrent d’importantes charges ecclésiastiques et civiles.

Les Della Rovere obtiennent le duché d'Urbino en 1508 et en 1513 la ville de Pesaro.

En 1625, François Marie II, sous les pressions du pape Urbain VIII, cède le duché à un gouvernement ecclésiastique. Les biens de la famille furent absorbés par les Médicis, quand la dernière descendante, Vittoria, épousa Ferdinand II de Médicis. Quant à la riche bibliothèque, elle fut incorporée à la Bibliothèque apostolique vaticane.

Il existe aussi une branche patricienne génoise, parente de la branche de Savone. Cette famille Della Rovere s'illustra en donnant un doge à la sérénissime république de Gênes, Francesco Maria Della Rovere (mandat : 1765-1767) qui fut le dernier des Della Rovere de Gênes.

Arbre généalogique[modifier | modifier le code]

  1. Leonardo (Beltramo) de Savone
    1. Francesco (1414-1484), pape Sixte IV
    2. Raffaelo
      1. Leonardo
      2. Julien (1443-1513), pape Jules II
      3. Jean (1457-1501)
        1. François Marie Ier (1490-1538), duc d’Urbino
          1. Guidobaldo II (1514-1574), duc d’Urbino
            1. François Marie II (1549-1631), duc de 1574 à 1621, et de nouveau brièvement en 1623, cède Urbino au pape en 1626
              1. Frédéric Ubaldo (Pesaro, 16 mai 1605 - 29 juin 1625), duc d’Urbino épouse en 1621 Claude de Médicis
                1. Vittoria (Pesaro, 7 février 1622 - 6 mars 1694), dernière descendante, épouse de Ferdinand II de Médicis
          2. Giulio († 1578), cardinal
            1. Ippolito (enfant illégitime, † 1620), marquis de San Lorenzo in Campo.
              1. Livia (16 décembre 1585 - † Castelleone di Suasa, 6 juillet 1641) épouse le 26 avril 1599 à Casteldurante François Marie II della Rovere
              2. Giulio († 1636)
          3. Giulia († 1563)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • I Della Rovere. Piero della Francesca, Raffaello, Tiziano. Catalogo della mostra (Senigallia, Urbino, Pesaro, Urbania, 4 aprile - ­3 ottobre 2004) - Curato da Dal Poggetto P. - Electa Mondadori (ISBN 88-370-2908-X)
  • Tra misa e metauro. Allegrezze e preoccupazioni per Federico Ubaldo della Rovere - Renzo Fiorani - Edito da Archeoclub d'Italia Sede di Castelleone di Suasa

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]