Embrun marin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Embrun.
Embruns en bord de mer

Les embruns marins sont des aérosols marins enlevés par le vent à la crête des vagues ou formés par le ressac[1]. Ils contiennent une forte concentration en sels minéraux, surtout le chlorure de sodium. L'éclatement, en surface ou dans les projections d'eau, de la multitude de bulles résultant du brassage de l'eau est à l'origine de la formation de l'aérosol.

Effets[modifier | modifier le code]

Les embruns sont responsables de corrosion des objets métalliques en mer ou dans le littoral. Ils dégradent aussi le béton des constructions et le bitume des routes dans les zones côtières. Ils sont une source de noyaux de condensation sur lesquels les gouttes de pluie peuvent se former.

En hiver, lorsque la température est sous le point congélation, les embruns gèlent au contact de toute surface qu'ils rencontrent en formant une couche de glace appelée souvent glace noire[2],[3]. Ces embruns verglaçants compromettent la navigation des navires qui voient leur poids augmenter et leur centre de gravité se déplacer.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Organisation météorologique mondiale, « Embruns », Glossaire de la météorologie,‎ Eumetcal (consulté le 2009-12-30)
  2. (fr) Organisation météorologique mondiale, « Embruns givrants », Glossaire de la météorologie,‎ Eumetcal (consulté le 2009-12-30)
  3. (fr) Organisation météorologique mondiale, « Glace noire », Glossaire de la météorologie,‎ Eumetcal (consulté le 2009-12-30)