Emanuel Mendel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mendel.
Emanuel Mendel.

Emanuel Mendel, né le 28 octobre 1839 à Bunzlau, aujourd'hui Bolesławiec, en Basse-Silésie, décédé le 23 juin 1907 à Berlin-Pankow, est un neurologue et psychiatre allemand qui fut professeur d'Université et directeur de Policlinique à Berlin. Ce médecin eut aussi une carrière politique.

Sa carrière médicale[modifier | modifier le code]

En 1868 Mendel fonde un établissement de soins en neurologie à Berlin-Pankow. En 1873, il obtient son habilitation en psychiatrie et en neurologie et enseignera à l'Université Humboldt de Berlin jusqu'en 1884. En 1882, il fut le fondateur et l'éditeur de la revue Neurologisches Centralblatt. Deux de ses assistants les plus connus ont été Max Bielschowsky (1869-1940) et Edward Flatau (1869-1932).

On lui doit l'introduction de la duboisine comme traitement de la maladie de Parkinson. La duboisine est un extrait d'une plante australienne, Duboisia myoporoides. Mendel se fit le défenseur de l'unification de la psychiatrie et de la neurologie comme disciplines complémentaires. Il consacra d'importants travaux à l'épilepsie et à la paralysie générale.

L'homme politique[modifier | modifier le code]

Il fut membre du Deutsche Fortschritt (Parti progressiste allemand) pour l'arrondissement de Niederbarnim. Pendant deux législatures, de 1877 à 1881, il est député au Reichstag. En 1906, il est nommé Geheimer Medizinalrat, c'est-à-dire « conseiller aux affaires médicales » une fonction équivalente à celle d'un secrétaire d'État à la santé.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Parmi ses écrits médicaux, on peut citer :

  • Die progressive Paralyse der Irren (La paralysie progressive des aliénés). Berlin 1880.
  • Leitfaden der Psychiatrie für Studirende der Medicin (Guide de psychiatrie à l'usge des étudiants en médecine). Stuttgart: Enke, 1902. Ce manuel de psychiatrie fut traduit en anglais sous le titre : « A Psychological Study of Insanity for Practitioners and Students ».

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]