El Mostapha Sahel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


El Mostapha Sahel
Fonctions
Conseiller du roi
5 octobre 20117 octobre 2012
Monarque Mohammed VI
Ambassadeur du Maroc en France
21 janvier 20095 octobre 2011
Monarque Mohammed VI
Premier ministre Abbas El Fassi
Gouvernement El Fassi
Prédécesseur Fathallah Sijilmassi
Successeur Chakib Benmoussa
Ministre de l'Intérieur
7 novembre 200215 février 2006
Monarque Mohammed VI
Premier ministre Driss Jettou
Gouvernement Jettou I (2002-2004)
Jettou II (2004-2006)
Législature VIIe législature
Prédécesseur Ahmed El Midaoui
Successeur Chakib Benmoussa
Biographie
Date de naissance 5 mai 1946
Lieu de naissance Oulad Frej (Drapeau du Maroc Maroc)
Date de décès 7 octobre 2012 (à 66 ans)
Lieu de décès Rabat (Drapeau du Maroc Maroc)
Nationalité Marocaine
Parti politique Aucun
Profession Diplomate

El Mostapha Sahel, né le 5 mai 1946 à Oulad Frej près d'El Jadida et mort le 7 octobre 2012 à Rabat[1], est un diplomate et homme politique marocain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Parcours politique[modifier | modifier le code]

El Mostapha Sahel compte à son actif plusieurs postes de hautes responsabilités, dont celui de directeur général du Fonds d'équipement communal (FEC) et de membre du conseil d'administration du Fonds arabe pour le développement économique et social.

Entre 1993 et 1997, il est ministre de la Pêche maritime et de la Marine marchande dans les gouvernements Lamrani VI, Filali I et Filali II. Lors du remaniement ministériel du 13 août 1997, il est nommé ministre de la Pêche maritime, des Affaires administratives et des Relations avec le Parlement dans le gouvernement Filali III, et ce jusqu'au 14 mars 1998.

Il est Wali de la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër de 2001 à 2002.

Le 7 novembre 2002, il devient ministre de l'Intérieur dans le gouvernement Jettou I jusqu'au 15 février 2006 où il sera remplacé par Chakib Benmoussa[2].

Il est ensuite nommé ambassadeur marocain auprès des Nations unies à New York. Le 21 janvier 2009, il est nommé par le roi Mohammed VI ambassadeur du Maroc en France.

Le 5 octobre 2011, il est nommé conseillé du roi Mohammed VI.

Notes et références[modifier | modifier le code]