Taïeb Fassi-Fihri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir El Fassi.
Taïeb Fassi-Fihri
Taïeb Fassi-Fihri en 2009 à New York.
Taïeb Fassi-Fihri en 2009 à New York.
Fonctions
Conseiller du Roi Mohammed VI
Monarque Mohammed VI
Ministre des Affaires étrangères
Monarque Mohammed VI
Premier ministre Abbas El Fassi
Gouvernement Gouvernement Abbas El Fassi
Législature 2007
Prédécesseur Mohamed Benaïssa
Successeur Saâdeddine El Othmani
Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères et à la Coopération
Monarque Hassan II
Mohammed VI
Premier ministre Mohamed Karim Lamrani
Abdellatif Filali
Abderrahman el-Youssoufi
Driss Jettou
Abbas El Fassi
Gouvernement Gouvernement Mohamed Karim Lamrani 3
Gouvernement Abdellatif Filali
Gouvernement Abderrahmane El Youssoufi
Gouvernement Driss Jettou
Gouvernement Abbas El Fassi
Prédécesseur Ahmed Cherkaoui
Successeur Ahmed Lakhrif
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Casablanca
Nationalité Maroc Maroc
Parti politique Aucun
Diplômé de Institut national de statistique et d'économie appliquée et Institut d'études politiques de Paris
Profession Ingénieur

Taïeb Fassi-Fihri, né le à Casablanca, est un homme politique marocain. Il est Conseiller du Roi Mohammed VI, depuis le 2 janvier 2012. Il a été ministre des Affaires étrangères et de la Coopération entre 2002 et 2012.

Études[modifier | modifier le code]

Fassi-Fihri obtint son baccalauréat en sciences mathématiques en juin 1976 au lycée Descartes de Rabat. En 1980, il reçoit le titre d'ingénieur d'application de la statistique à l'Institut national de statistique et d'économie appliquée (INSEA) de Rabat. En 1981, il est titulaire de la maîtrise en « économie publique et planification » auprès de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Puis, en 1984, il obtient le doctorat en analyse et politique économique à l'Institut d'études politiques de Paris.

Fonctions[modifier | modifier le code]

Taïeb Fassi-Fihri devient en juin 1986 chef de la division au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération chargée des relations avec la Communauté européenne. À ce titre, il a pris part aux négociations sur les relations entre le Maroc et la CEE.

Il devient également en novembre 1989 directeur du cabinet du ministre d'État chargé des Affaires étrangères et de la Coopération.

Le 11 novembre 1993, Fassi-Fihri est secrétaire d'État aux Affaires étrangères et à la Coopération. Il a les mêmes fonctions au sein des gouvernements successifs (en juin 1994, en février 1995 et en août 1997).

Il est également nommé chargé de mission au cabinet royal, le 16 mars 1998.

Le 25 novembre 1999, Taïeb Fassi-Fihri devient secrétaire d'État aux Affaires étrangères jusqu'au 6 septembre 2000, date à laquelle il est promu secrétaire d'État aux Affaires étrangères et à la Coopération.

Enfin, le 4 juillet 2002, Fassi-Fihri est le coordonnateur, responsable et interlocuteur unique des autorités américaines pour la négociation de l'accord de libre-échange entre les États-Unis d'Amérique et le Maroc.

Fassi-Fihri est administrateur principal des administrations centrales.

Le , il garde son poste de ministre des Affaires étrangères sous le gouvernement Abbas El Fassi.

Le 2 janvier 2012, il est nommé Conseiller du Souverain au Cabinet Royal[1].

Famille[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Les 50 personnalités qui font le Maroc : Taïeb Fassi-Fihri. 51 ans, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération », Jeune Afrique, no 2545-2546, du 18 au 31 octobre 2009, p. 38

Vidéos[modifier | modifier le code]

  • Audition du Ministre marocain au parlement européen[1]
  • Interview de Taïeb Fassi Fihri sur Euronews[2]
  • Extraits de l'émission "Barnamaj Khass" de Al Oula[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]