Abdessadek Rabiaa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abdessadek Rabiaa
Fonctions
Secrétaire général du gouvernement
11 novembre 199312 août 2008
Monarque Hassan II
Mohammed VI
Premier ministre Mohammed Karim Lamrani
Abdellatif Filali
Abderrahman el-Youssoufi
Driss Jettou
Abbas El Fassi
Gouvernement Lamrani VI (1993-1994)
Filali I, II et III (1994-1998)
el-Youssoufi I et II (1998-2002)
Jettou I et II (2002-2007)
El Fassi (2007-2008)
Prédécesseur Abbas Kaïssi
Successeur Driss Dahak
Biographie
Date de naissance 5 février 1945
Lieu de naissance Marrakech (Drapeau du Maroc Maroc)
Date de décès 12 août 2008 (à 63 ans)
Lieu de décès Rabat (Drapeau du Maroc Maroc)
Nationalité Marocaine
Parti politique Aucun
Diplômé de Université de Bordeaux
Profession Avocat

Abdessadek Rabiaa (ou Abdessadek Rabiî), né le 5 février 1945 à Marrakech et décédé le 12 août 2008 à Rabat, est un homme politique marocain. Il a été Secrétaire général des gouvernements marocains de 1993 à sa mort en 2008.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir suivi des études primaires et secondaires à Marrakech et obtenu un baccalauréat en philosophie, Abdessadek Rabiaa poursuit ses études universitaires à l'Université de Bordeaux où il décroche un diplôme en études supérieures de droit. Il obtient ensuite le diplôme de l'Institut d'études politiques de Bordeaux ainsi que le certificat d'aptitude à la profession d'avocat, ceci qui lui permet d'effectuer un stage d'avocat au barreau de Bordeaux.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

En 1974, il est nommé directeur des études législatives au Secrétariat général du gouvernement marocain.

Dès 1979, il est membre de la Chambre constitutionnelle et en 1985, conseiller juridique de l'Ordre national des médecins.

Le 22 février 1993, il est nommé Secrétaire adjoint du gouvernement, puis, à partir du 11 novembre 1993, Secrétaire général du gouvernement présidé par Mohammed Karim Lamrani. Il est reconduit au même poste jusqu'à son décès survenu le 12 août 2008, et ce, dans les gouvernements Filali I, II et III, el-Youssoufi I et II, Jettou I et II et El Fassi[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]