Nawal El Moutawakel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nawal El Moutawakel
Nawal El Moutawakel en décembre 2012
Nawal El Moutawakel en décembre 2012
Fonctions
Ministre de la Jeunesse et des Sports
15 octobre 200729 juillet 2009
Monarque Mohammed VI
Premier ministre Abbas El Fassi
Gouvernement El Fassi
Législature 2007
Prédécesseur Mohammed el-Gahs
Successeur Moncef Belkhayat
Secrétaire d'État auprès du ministre des Affaires sociales, chargée de la Jeunesse et des Sports
13 août 199713 mars 1998
Monarque Hassan II
Premier ministre Abdellatif Filali
Gouvernement Filali III
Prédécesseur Ahmed Mezyane
Successeur Ahmed Moussaoui
Biographie
Date de naissance 15 avril 1962 (52 ans)
Lieu de naissance Casablanca
Nationalité Drapeau du Maroc Maroc
Parti politique Rassemblement national des indépendants
Diplômé de Drapeau : États-Unis Université d'État de l'Iowa
Profession Athlète

Nawal El Moutawakel, née le 15 avril 1962 à Casablanca, est une athlète, médaille d'or du premier 400m haies féminin de l'histoire des Jeux Olympiques, à Los Angeles en 1984 devenue dirigeante sportive et femme politique marocaine. Elle est aujourd'hui membre du bureau exécutif et vice-présidente du Comité international olympique et présidente de la commission de coordination des Jeux olympiques de Rio 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière sportive[modifier | modifier le code]

Elle débute sa carrière sportive en 1978, sous la conduite de son entraîneur, Jean-François Coquand. Ce dernier la convainc deux ans plus tard de se spécialiser sur le 400 mètres haies. Elle se distingue sur le plan international en 1982 en remportant deux médailles d'or lors des Championnats d'Afrique du Caire, en Égypte, sur 100 m haies et sur 400 m haies. Titrée en 1983 lors des Jeux méditerranéens de Casablanca, elle décide cette même année de se rendre aux États-Unis pour suivre des études en éducation physique.

En 1984, Nawal El Moutawakel entre dans l'histoire comme la première femme arabe, africaine et musulmane à remporter une médaille d'or olympique à l'occasion des Jeux de Los Angeles[1]. Elle s'impose sur 400 m haies, devant l'Américaine Judi Brown et la Roumaine Cristina Cojocaru, et améliore en même temps le record d'Afrique en 54 s 61.

Elle remporte deux nouveaux titres continentaux sur 400 m haies, en 1984 et 1985[2].

En 1989, elle entame une carrière d'entraîneur après avoir obtenu un diplôme d'éducation physique de l'université américaine de l'Iowa.

Membre d'institutions sportives[modifier | modifier le code]

  • En 1995, Nawal El Moutawakel a été élue membre du comité exécutif de la Fédération internationale d'athlétisme amateur (IAAF), avant d'être désignée vice-présidente de cette fédération.
  • En 1998, elle est devenue membre de Comité international olympique.
  • En 1999, elle est désignée membre de la commission CIO 2000, dont la mission consistait à préparer et à proposer toutes les recommandations, avant d'être choisie en août de la même année, par le comité exécutif du Comité international olympique (CIO) comme membre de la Commission 2000, dont la mission a été de formuler des recommandations concernant les changements des structures, de l'organisation et des statuts du CIO.
  • La championne olympique marocaine a été désignée en 2005 membre de la commission de coordination des JO-2012.
  • En janvier 2007, elle a été nommée vice-présidente de la Fédération royale marocaine d'athlétisme (FRMA).
  • Le 7 août 2008, elle a été nommée membre de la commission exécutive du Comité international olympique (CIO).
  • En juillet 2004, elle a été présidente de la commission d'évaluation du CIO pour les Jeux olympiques 2012 attribué à la ville de Londres. Parallèlement, en 2004-2005, elle occupe les fonctions de Directeur du "Sahara Sports Academy- Amby Vally - INDE" et de 1998 à 2003, le poste de Directeur exécutif de la Fondation BMCE Bank pour l'éducation et l'environnement.
  • Le 13 janvier 2010, Nawal a été nommée présidente de la commission de coordination des Jeux olympiques d'été de 2016[3]. En janvier 2010, elle est classée 2e par le quotidien français L'Équipe des pionniers du sport africain[4].
  • Le 26 juillet 2012, Nawal El Moutawakel a été élu nouvelle vice-présidente du Comité international olympique (CIO), L’emportant par une majorité de 81 voix « pour », 10 « contre » et 3 « nuls »][5].

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Nawal El Moutawakel est récipiendaire des distinctions suivantes[6] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Biography - Nawal El Moutawakil », sur sports-reference.com (consulté en 22 août 2012)
  2. (en) « Palmarès es Championnats d'Afrique d'athlétisme », sur gbrathletics.com (consulté en 22 août 2012)
  3. (fr) Nawal El Moutawakil, présidente de la commission de coordination des JO 2016, Maghreb Arabe Presse, 13/01/2009
  4. (fr) Nawal El Moutawakil au Top-5 des "pionniers du sport africain"
  5. (fr) [1], 26/07/2012
  6. « Biographie de Nawal El Moutawakel », sur http://www.olympic.org (consulté en 1er mai 2014)
  7. Jeune Afrique, « Jeune Afrique : les 50 Africains les plus influents dans le monde », sur http://www.jeuneafrique.com,‎ 27 avril 2014 (consulté en 1er mai 2014)