Abdeslam Ahizoune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abdeslam Ahizoune
Fonctions
Président du directoire de Maroc Telecom
En fonction depuis le 2001
Ministre des Télécommunications
13 août 199714 mars 1998
Monarque Hassan II
Premier ministre Abdellatif Filali
Gouvernement Filali III
Prédécesseur Hamza Kettani
Successeur poste supprimé
Ministre des Postes et des Télécommunications
11 août 199231 janvier 1995
Monarque Hassan II
Premier ministre Mohammed Karim Lamrani
Abdellatif Filali
Gouvernement Lamrani V (1992-1993)
Lamrani VI (1993-1994)
Filali I (1994-1995)
Prédécesseur Mohand Laenser
Successeur Hamza Kettani
Biographie
Date de naissance 20 avril 1955
Lieu de naissance Khémisset (Drapeau du Maroc Maroc)
Nationalité Marocaine
Parti politique Aucun
Diplômé de Télécom Paris
Profession Ingénieur

Abdeslam Ahizoune, né le 20 avril 1955 à Khémisset[1], est un chef d'entreprise marocain. Depuis 2001, il occupe le poste de président du directoire de Maroc Telecom, premier opérateur de télécommunications au Maroc[2]. Il assume en parallèle de nombreuses responsabilités sociétales.

Formation[modifier | modifier le code]

Après un baccalauréat scientifique obtenu en 1972, Abdeslam Ahizoune intègre l’École nationale supérieure des télécommunications de Paris dont il est diplômé en 1977[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1977, Abdeslam Ahizoune est recruté par le ministère marocain des Postes et des Télécommunications[4], qui deviendra par l’Office National des Postes et des Télécommunications (ONPT). Il est ensuite nommé directeur des télécommunications de 1983 à 1992[5].

Ministre des Postes et des Télécommunications[modifier | modifier le code]

En août 1992, Abdeslam Ahizoune est nommé ministre des Postes et des Télécommunications et directeur général de l’ONPT. Il quitte le gouvernement en 1995 et demeure à la tête de l’ONPT jusqu’en 1997. D’août 1997 à mars 1998, il retrouve ses fonctions ministérielles au sein du gouvernement Filali III pour préparer et défendre devant le Parlement la loi de libéralisation des télécoms[6].

Maroc Telecom[modifier | modifier le code]

Abdeslam Ahizoune va poursuivre sa carrière dans le secteur privé. En 1999, l’ONPT est divisé en deux entités distinctes : Poste Maroc et Maroc Telecom. Abdeslam Ahizoune devient président directeur général de Maroc Telecom en 1999 et occupe cette fonction jusqu’en 2001, année de l’entrée au capital du Groupe Vivendi[7]. Abdeslam Ahizoune est nommé président du directoire et occupe toujours cette fonction.

Sous son mandat, Maroc Telecom connait un développement continu[8]. Le chiffre d’affaires de l’entreprise est passé de 3,8 milliards de dirhams en 2001[7] à 29,9 milliards de dirhams en 2012[9]. Dès 2001, Abdeslam Ahizoune entame le développement de Maroc Telecom à l’international, en prenant des parts majoritaires dans Mauritel (Mauritanie), l’Onatel (Burkina Faso), Gabon Télécom et SOTELMA (Mali)[10]. Sous l’impulsion d’Abdeslam Ahizoune, Maroc Telecom s’engage dans la réduction de la fracture numérique notamment par le désenclavement des localités isolées et la réduction des prix pour diffuser les technologies de l’information et de la communication.

Engagements associatifs[modifier | modifier le code]

Parallèlement à sa fonction de président du directoire de Maroc Telecom, Abdeslam Ahizoune est engagé au niveau associatif et dans différentes structures publiques marocaines[4]. Il préside notamment la fédération royale marocaine d'athlétisme (FRMA) depuis 2006. Ses principaux chantiers ont été la mise à niveau des clubs, la formation, le développement des compétences et la modernisation des infrastructures du pays[11]. Sous son mandat, la FRMA signe avec le gouvernement marocain un contrat-programme de mise à niveau de l’athlétisme national. Ce partenariat entérine l’augmentation des subventions allouées à la FRMA. Parmi les grands chantiers réalisés, figurent la construction de l’Académie Internationale Mohammed VI d’Athlétisme à Ifrane, dont les travaux se sont achevés en juillet 2011 ainsi que la construction de 5 centres d’entraînement régionaux et de 21 pistes en revêtement synthétiques dans différentes villes du Royaume[12]...

Autres fonctions[modifier | modifier le code]

  • Président de la Fédération Royale Marocaine d’Athlétisme (depuis le 4 décembre 2006)[13]
  • Vice-Président de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (depuis juin 2012)
  • Président de l’Association Marocaine des Professionnels des Télécoms (depuis 2008)[14]
  • Membre du Directoire du Groupe Vivendi (qui possède 53% de Maroc Telecom) de 2005 à 2012[8]
  • Administrateur de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité (depuis avril 2004)
  • Administrateur de la Fondation Lalla Salma - Prévention et traitement des cancers (ex Association Lalla Salma de lutte contre le cancer) (depuis novembre 2005)
  • Administrateur de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement (depuis juin 2001)
  • Administrateur de l’Institut Royal de la Culture Amazighe (IRCAM)
  • Administrateur de l’Université Al Akhawayne (depuis novembre 2003)[15]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • International Business Awards, prix honorifique dans la catégorie Management (2011)[16]
  • Chevalier de l’Ordre de la Légion d’Honneur (2003)[17]
  • WISSAM du Trône de l’Ordre d’Officier (1995)[6]
  • WISSAM du Trône de l’Ordre de Chevalier (1991)[6]
  • WISSAM du Mérite National « Classe Exceptionnelle » (1985)[18]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Abdeslam Ahizoune est marié et père de trois enfants.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de Abdeslam Ahizoune, Africanaute
  2. « Ahizoune a présenté les résultats financiers 2012 de Maroc Telecom »,‎ 22 février 2013
  3. « Executive profile of Abdeslam Ahizoune »
  4. a et b Fahd Iraqi, « Abdeslam Ahizoune. Ombres et lumières d’une success story »,‎ 25 septembre 2010
  5. Julien Clémençot, « Maroc: Abdeslam Ahizoune, la loyauté récompensée »,‎ 21 juin 2011
  6. a, b et c « Biographie de Abdeslam Ahizoune »
  7. a et b (en) « Morocco, Vivendi Universal seal Maroc Telecom acquisition deal »,‎ 21 novembre 2004
  8. a et b « Maroc Telecom, fleuron de l'économie africaine »,‎ 29 mars 2013
  9. « Maroc Telecom : les résultats 2012 dépassent légèrement les objectifs »,‎ 21 février 2013
  10. Sanae Taleb, « Gabon Télécom, Mauritel, Sotelma et Onatel : des visages de réussite de Maroc Telecom en 2012 »
  11. Abderrahman Ichi, « Abdeslam Ahizoune : «le bilan 2012 est positif» »,‎ 14 février 2013
  12. « L’infrastructure sportive de la province des Rhamna renforcée »,‎ 12 novembre 2012
  13. « Présentation de la FRMA »
  14. « MATI : le secteur des télécoms s’organise en association »
  15. « Nouveau Conseil d'Administration d'Al Akhawayn »,‎ 5 février 2004
  16. « Abdeslam Ahizoune distingué par les INTERNATIONAL BUSINESS AWARDS »,‎ 23 décembre 2011
  17. « SCOOPS DU JOUR »,‎ 4 décembre 2003
  18. Mar Bassine Ndiaye, « Abdeslam Ahizoune, l'homme de l'année »,‎ 10 janvier 2005