Effet yeux rouges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Effet yeux rouges sur une jeune fille
Effet « yeux verts » sur un chat


L'effet yeux rouges est un effet qui s'observe en photographie dans des clichés pris au flash : les personnes photographiées ont les pupilles de leurs yeux totalement rouges sur la photo.

Description du phénomène et explication[modifier | modifier le code]

Ce phénomène s'explique par le fait que lors de la prise de vue, face à la forte lumière du flash et dans un lieu mal éclairé (la pupille de l'œil se dilatant dans le noir pour capter la lumière), l'iris n'a pas le temps de réduire la taille de la pupille. Il en résulte que le flash (plus particulièrement lorsqu'il est positionné près de l'axe de l'objectif) éclaire le fond de l'œil. La rétine étant transparente, elle laisse entrevoir la choroïde qui est richement vascularisée et dont la couleur est rouge. C'est la choroïde ainsi éclairée qui renvoie cette couleur peu gratifiante.

L'effet s'observe aussi chez les animaux, la couleur n'étant alors pas nécessairement le rouge et dû au Tapetum lucidum, un "tapis" réfléchissant sur la choroïde des yeux de ces animaux

Prévention de l'effet yeux rouges[modifier | modifier le code]

Certains appareils photo disposent d'un dispositif anti yeux rouges : ce n'est rien d'autre qu'une lumière intense déclenchée avant la prise de vue (parfois en plusieurs éclairs) et qui fait se contracter l'iris de l'œil afin de réduire la taille de la pupille — ainsi, lors de la prise de vue proprement dite, la pupille a une taille suffisante pour empêcher la lumière d'aller éclairer la rétine.

Une autre solution consiste à éloigner le flash de l'objectif, si cela est possible, afin d'augmenter l'angle formé par le flash, l'œil et l'objectif). Un sujet n'aura jamais les yeux rouges si cet angle est de plus de trente degrés environ (cela dépend des conditions lumineuses : plus il fait sombre, plus la pupille est ouverte, et plus cet angle devra être grand). Mais cela n'est possible qu'avec des appareils à flash amovibles, souvent coûteux. On peut également utiliser un éclairage indirect (en dirigeant le flash au plafond par exemple).

Correction logicielle[modifier | modifier le code]

De nombreux logiciels permettent de corriger le problème des yeux rouges a posteriori.

Ces logiciels varient par l'ergonomie et le résultat obtenu.

Ergonomie[modifier | modifier le code]

Dans la plupart des logiciels, l'utilisateur doit zoomer sur les yeux à corriger et sélectionner la pupille avec la souris (FastStone Image Viewer, XnView, GIMP).

Dans d'autres, comme Red Eye Remover Pro, le logiciel détecte automatiquement les yeux rouges à corriger et en sélectionne automatiquement la pupille.

Résultat[modifier | modifier le code]

Avec certains logiciels, comme le gratuiciel FastStone Image Viewer, le résultat est excellent :

  • pupille bien noire ;
  • contour de la pupille bien régulier ;
  • pas d'altération de la couleur de l'iris.

Avec d'autres, comme le gratuiciel Red Eye Remover Pro, le résultat est moins bon :

  • pupille plus grise  ;
  • contour de la pupille bien régulier ;
  • légère altération de la couleur de l'iris dans certains cas.

Avec d'autres enfin, comme le logiciel open source GIMP, le résultat est décevant :

  • la pupille est grise et pas noire ;
  • la pupille a un contour irrégulier
  • la couleur de l'iris est fortement altérée.
Comparaison de la correction des yeux rouges par FastStone Image Viewer, GIMP et Red Eye Remover Pro.
Les flèches rouges indiquent les problèmes d'altération de la couleur de l'iris et de contour irrégulier de la pupille.

Sur les autres projets Wikimedia :